Marquage au sol spécial moto : moins d'accidents, mais...

A lire aussi

, publié le 22 novembre

Alors que certains pays d'Europe appliquent depuis peu un nouveau marquage au sol pour améliorer la sécurité des motards dans les virages en aveugle, d'autres l'effacent. Alors, est-ce vraiment efficace ?

Quoi de plus plaisant qu'une sortie à moto dans un col de montagne aux petites lignes droites ponctuées de virages en aveugle ? Le problème, c'est que ce genre de routes, aussi plaisantes soient-elles à rouler, représentent également un grand danger pour les conducteurs de deux-roues : celui d'une collision frontale avec un autre véhicule roulant dans le sens opposé. Heureusement, certains pays ont imaginé une astuce pour réduire le nombre d'accidents.

De nouvelles bandes blanches sur la route

L'Autriche, le Luxembourg, mais également les cantons de Vaud ou du Valais en Suisse ont récemment apposé un marquage supposé améliorer la sécurité des motards dans ces fameux virages en aveugle. Mais en quoi consiste-t-il au juste ? Il s'agit d'une série de lignes blanches dessinées perpendiculairement à la bande centrale dans la partie extérieure du virage. L'objectif étant de forcer les deux roues à rester sur l'extérieur de la courbe. De quoi créer une zone tampon afin d'éviter ces fameuses collisions frontales généralement fatales pour un conducteur de deux-roues.

42 % d'accidents en moins

Apposé depuis 2016 dans certains virages des Alpes autrichiennes, ce marquage spécifique fait ses preuves. Le nombre d'accidents y a pratiquement diminué de moitié ! 42 % pour être exact. Cela dit, il est peut-être nécessaire de préciser que les autorités ont également réduit la vitesse maximale autorisée de 100 à 70 km/h dans ces mêmes courbes. Du coup, il n'est pas évident de déterminer l'efficacité réelle de ce marquage seul. En Suisse, « 85 % des motards adoptent à présent les bonnes trajectoires » selon Jean-Christophe Sauterel, directeur communication et prévention à la police vaudoise. C'est tout de même 38 % de plus qu'auparavant ! Mais il y a un mais...

Les avis divergent...

Si les chiffres sont positifs en Autriche et dans le canton de Vaud, celui du Valais a décidé de faire marche arrière. Il a en effet effacé ce nouveau marquage au sol après qu'un accident ayant coûté la vie à un motard a eu lieu dans le col de la Forclaz où ces fameuses bandes blanches sont apposées. Il faut dire que certaines questions demeurent à leur sujet, principalement en matière d'adhérence. Les deux-roues ne risqueraient-ils pas de glisser dessus et de finalement terminer leur course dans le rail plutôt que dans le véhicule d'en face ? Et qu'en est-il de leur dégradation quand les voitures et camions roulent dessus ? Vous l'aurez compris, les avis à leur propos divergent, mais vous, qu'en pensez-vous, bonne ou mauvaise idée, ce marquage spécial motard ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.