Les motos et scooters de moins en moins polluants !

Les motos et scooters de moins en moins polluants !©Pixabay, Media365
A lire aussi

, publié le 27 décembre

Après 15 longues années, l'Agence de la transition écologique (ADEME) s'est enfin repenchée sur le cas des motos et scooters, et de leur émission de gaz à effet de serre.



Sans grande surprise, la conclusion atteinte par l'Agence de la transition écologique (ADEME) après sa récente étude sur les deux-roues et de leur émission de gaz à effet de serre est positive. Les motos et scooterssont moins polluants aujourd'hui qu'auparavant. Il faut dire que la précédente étude sur le sujet date de 2008 ! À l'époque, la norme Euro 3 venait à peine d'être mise en place. Depuis, les Euro 4, Euro 5 et même Euro 5+ sont passés par-là.

Les deux-roues, « un avantage en termes d'efficacité énergétique » selon l'ADEME

Dans son étude, l'ADEME note donc une réduction significative de la consommation et des émissions de CO2. En prime des nouvelles normes environnementales, l'organisme a également revu ses méthodes de mesures. Les émissions ont en effet été relevées en conditions réelles. Un avantage pour les deux-roues qui ne se retrouvent jamais à l'arrêt, même dans les bouchons. Résultat, l'ADEME précise même que les motos et les scooters présentent bel et bien « un avantage conséquent en termes d'efficacité énergétique ».

Les motos et scooters électriques également intéressants

Ce n'est pas tout, l'ADEME en a également profité pour étudier l'intérêt écologique des deux-roues électriques. Dans son rapport final, l'organisation française note que les machines nourries uniquement à coup d'ions sont aujourd'hui idéales pour réaliser des trajets domicile/travail. Leur relativement faible puissance ne leur permet pas encore d'imaginer de plus longs trajets. En revanche, malgré un prix d'achat plus élevé qu'une machine thermique équivalente, leur coût à l'usage réduit permet de les rentabiliser rapidement.

Le contrôle technique, bonne ou mauvaise chose ?

Le contrôle technique pour les deux-roues devrait permettre de rendre ces derniers encore moins polluants de façon générale. Quoique l'ADEME émet tout de même quelques réserves quant à son utilité. Il faut dire que bien que la mesure ait été votée, il reste encore de nombreuses inconnues au sujet de ce contrôle technique. On ne sait en effet pas encore quel centre seront agrée ni comment les niveaux de bruits et d'émissions seront contrôlés. Finalement, il est important de noter que certaines machines, notamment les moins polluantes, n'y passeront qu'en 2027 ! Rendez-vous donc dans quelques années pour vérifier son efficacité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.