L'assurance moto de plus en plus chère

L'assurance moto de plus en plus chère©Pixabay, Media365
A lire aussi

, publié le 7 avril

L'inflation n'épargne aucun secteur. En un an, la prime moyenne est passée de 583 à 623 €.

C'est le constat effectué par le comparateur en ligne Assurland.com : assurer sa moto ou son scooter coûte de plus en plus cher. En 2022, le montant moyen de la prime d'assurance pour un deux-roues motorisé s'élevait à 623 €, contre 583 € l'année précédente.

État des lieux

Pour parvenir à ce résultat, Assurland.com a analysé plus de 25 000 devis d'assurance pour des motos et scooters. Ce qui permet de dresser un état des lieux assez précis du marché selon les cylindrées, les types de moto, l'âge du conducteur ou encore l'emplacement géographique.

Occasions plus chères

L'augmentation de 6,9% entre 2021 et 2022 s'explique par la hausse du prix des véhicules sur le marché de l'occasion, mais aussi celle des coûts des réparations en cas d'accident.

Question de cylindrée

Sans surprise, ceux qui paient le moins cher sont les conducteurs de 125 cm3. La prime augmente ensuite de façon exponentielle pour les motos de 600 cm3 à 1 000 cm3. Par contre, et cela peut paraître étonnant, cette prime redescend pour les cylindrées de plus de 1 000 cm3. Cela s'explique par le fait que ces grosses cylindrées ne sont généralement pas accessibles aux nouveaux motards en possession d'un permis A2, lesquels représentent un gros risque pour les assureurs.

Les trails bien placés

Outre l'âge et l'expérience, le type de moto influe fortement sur la prime d'assurance. Ainsi, les sportives, les roadsters et les GT sont particulièrement onéreuses, au contraire des customs et des trails.

Géographie déterminante

Enfin, l'endroit où la moto est assurée est également déterminant pour le montant de la prime. L'Île-de-France reste encore et toujours la région la plus chère, devant la Corse, la région PACA et la Normandie. Les régions les moins chères sont les Pays de la Loire, la Bourgogne Franche-Comté et la Bretagne.

Nouvelle tendance

Notez également que la demande de devis pour les motos et scooters électriques s'envole, passant de 5% en 2019 à 10% en 2022. En Île-de-France, ce chiffre atteint même désormais 20%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.