Jawa : d'épave à moto de collection

Jawa : d'épave à moto de collection©Jawa, Media365
A lire aussi

, publié le 8 février

Il aura fallu six mois de travail pour restaurer cette Jawa des années 60 retrouvée dans une forêt.

Jawa, vous ne connaissez pas ? Cette marque tchèque, qui appartient au géant indien Mahindra depuis 2016, est née en 1929 de la fusion de l'atelier mécanique Janeček (du nom de son fondateur, l'ingénieur František Janeček) et de la division « motos » de Wanderer. Bien que très conventionnelles en ce qui concerne les modèles routiers, les Jawa peuvent se targuer d'un palmarès exceptionnel en compétition avec, notamment, une victoire au classement général du Bol d'Or en 1955.

Obstination

Mais la Jawa qui nous intéresse ici est un modèle des années 60. Une moto équipée d'un moteur bicylindre deux-temps de 350 cm3 qui avait la particularité d'être équipée d'un carter de chaîne étanche, ce qui en faisait une moto très propre, sans aucune projection d'huile. Et le moins que l'on puisse dire en voyant la photo de l'exemplaire retrouvé, c'est qu'il fallait une sacrée dose d'obstination pour se lancer dans sa restauration.

Destinée à la casse

Car c'est dans un état pitoyable que cette Jawa a été retrouvée dans le fond d'une forêt, probablement après y avoir séjourné durant des dizaines d'années. Complètement rouillée, mais avec sa peinture d'origine, elle était irrémédiablement destinée à la casse. Mais c'était sans compter sur la détermination d'une bande de passionnés qui a méticuleusement fouillé les buissons pour retrouver un maximum de pièces avant de ramener le tout dans un atelier de restauration.

Aventure mécanique et humaine

Cette formidable aventure mécanique et humaine a été filmée par Rescue Story qui a mis en scène son « sauvetage » sur sa chaîne YouTube. Un canal qui compte pas moins de 305 000 abonnés, et qui propose une vidéo de 50 minutes à la découverte de cette résurrection. Comme quoi, rien n'est jamais vraiment impossible...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.