Indian Sport Chief

Chargement en cours
1/8
© Indian
A lire aussi

, publié le 19 novembre

Passer de la Chief à la Sport Chief équivaut à donner plus de souplesse et de docilité à une moto dont la vocation première est de concurrencer Harley-Davidson qui n'a pas l'habitude de jouer dans la catégorie des poids plumes. Résultat interpellant !



Indian se devait de proposer une moto en phase avec les prétentions de sa jeune clientèle en recherche d'un bicylindre plus joueur que cruiser. Après la Chief, la Bobber et la Super Chief, cette quatrième version dénommée modestement Sport Chief se présente sous des traits plus avenants que ses sœurettes. Les modifications apportées sont nombreuses et proviennent en ligne directe des différents titres remportés par la marque lors des championnats américains de Flat-Track.

Pas que des accessoires

Commençons par les caractéristiques extérieures : une tête de fourche avec bulle d'une hauteur de 16,5 cm, une selle solo de style gunfighter et une roue avant de 19 pouces. Ses appendices lui confèrent un style bien singulier. On remarque ensuite la position légèrement plus haute du guidon, les repose-pieds qui sont moins en avant, et deux éléments clés qui font vraiment la différence : les freins et la suspension. Le double disque de 320 mm à l'avant (contre un seul disque de 300 mm sur les autres Chief) est signé Brembo. Et concernant les suspensions, Indian fait appel à KYB à l'avant et Fox à l'arrière. De plus, le débattement de la suspension arrière de 100 mm a été pensé pour apporter plus de confort à son pilote tout en lui assurant une conduite plus sportive. En résumé, la Sport Chief n'est pas une Chief standard avec quelques accessoires sportifs mais plutôt une moto avec une autre philosophie.

Anticipation

Pour cet essai, nous nous trouvons à Gérone, dans le nord de l'Espagne. Premier constat : la position de conduite se montre plus offensive grâce aux repose-pieds placés plus en arrière et au guidon qui s'empoigne facilement. L'époque des grenouilles est ainsi révolue sur cette Sport Chief ! Pourtant, elle n'affiche que 686 mm de hauteur de selle. Malgré tout, après quelques kilomètres, l'inquiétude s'installe car les repose-pieds effleurent le goudron à la moindre prise d'angle. C'était prévisible au regard de la faible garde au sol mais pas au point de laisser l'empreinte des repose-pieds gravée dans chaque rond-point ! Résultat : il ne faut pas hésiter à élargir ses trajectoires « extérieur, intérieur, extérieur », en essayant tout de même de rester sur sa bande de circulation.

Pas vraiment sportive

De quoi mettre au défi notre concentration, d'autant plus que la conduite ne se révèle pas particulièrement sportive. Mais attention, cela ne veut pas dire qu'elle manque de rigueur car, grâce au poids conséquent du bloc-moteur, cette Indian reste fermement sur sa trajectoire. Tout est question d'anticipation afin de ne pas griffer ses « damnés » repose-pieds. Avec 162 Nm à 3.200 tr/min, le moteur offre plus de couple qu'il n'en faut pour vous catapulter d'un virage à l'autre. Et les changements de vitesses ? Restez sur le troisième rapport et vous pourrez réellement jouer dans les épingles à des vitesses hautement illégales. Bien que, l'ajout d'un quickshifter aurait été appréciable sur cette Sport Chief...

Stabilité impressionnante

Les freins Brembo réagissent et mordent de manière impressionnante. Le poids total d'environ 400 kg (pilote compris) est freiné avec l'index comme s'il s'agissait d'un roadster de moyenne cylindrée. Bien sûr, vous ressentez le poids, mais les Brembo sont un atout indéniable sur la Sport Chief. En complément de ces bons freins, nous avons été assez surpris par la rigidité du cadre avec une stabilité sans faille lors d'un freinage brusque dans une courbe ou lors de grands virages, le genou prêt à sortir. Il en va de même lors des accélérations brutales : pas de flexion, pas de mouvement, pas d'hésitation. La tenue de route met en confiance et finalement, on ose pousser. La Sport Chief ne vous invite pas intuitivement à rouler vite, mais elle vous le permet si le besoin s'en fait sentir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.