Danger : les jeunes conducteurs utilisent leur téléphone en roulant !

A lire aussi

, publié le 3 juillet

Selon une enquête Ipsos/Macif, 30% des jeunes conducteurs de scooters ont déjà regardé une vidéo en roulant.

Depuis quelques années, la police et la gendarmerie sont particulièrement intransigeantes lorsqu'il s'agit de sanctionner l'usage du téléphone au volant. Et c'est très bien ainsi ! Mais un autre phénomène particulièrement inquiétant est en train de prendre de l'ampleur : l'utilisation du smartphone au guidon des scooters. C'est particulièrement vrai pour les 16/30 ans, comme le révèle l'étude Ipsos/Macif sur les addictions des jeunes. Ces derniers sont en effet pas moins de 30% à avoir déjà regardé une série sur leur téléphone alors qu'ils étaient en train de rouler.

Catégorie à risque

Un comportement à (très) haut risque qui s'inscrit dans les mauvaises habitudes à bannir, tant le danger est omniprésent et les conséquences dramatiques. Les jeunes et les conducteurs de deux-roues font en effet partir des catégories d'usagers de la route les plus à risque selon les derniers bilans de la mortalité routière.

Addictions

Publié le lundi 12 juin dernier, ce baromètre annuel portant sur les addictions des jeunes de 16 à 30 ans révèle plusieurs pratiques particulièrement dangereuses. Parmi l'échantillon de 3 500 personnes âgées de 16 à 30 ans interrogées, 65 % disent avoir déjà téléphoné, joué à des jeux ou consulté les réseaux sociaux alors qu'ils se déplaçaient en voiture, moto, scooter ou vélo. Pire encore, 38 % des jeunes interrogés ont même avoué le faire souvent.

Un lourd tribut

Mais le chiffre qui interpelle le plus dans cette étude, ce sont les 30% de conducteurs de scooters qui reconnaissent avoir déjà regardé une série sur leur téléphone alors qu'ils étaient au guidon. Pour rappel, et même si ces derniers mois ont été plutôt positifs en matière de sécurité routière, les deux-roues motorisés payent un lourd tribut avec pas moins de 664 morts sur les routes au cours de ces douze derniers mois. Autant donc rester concentré.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.