Moto

Bientôt la fin des Harley-Davidson électriques ?

Tout porte à croire que la marque américaine pourrait retirer la prise de LiveWire et arrêter de produire des motos électriques alors qu'elle était pourtant parmi les pionniers du segment...

Souvenez-vous, en 2014, Harley-Davidson créait la surprise en présentant un prototype de moto 100 % électrique baptisé LiveWire. 4 ans plus tard, la marque américaine investit dans la société Alta Motors et commence à commercialiser ce premier modèle. Cette machine disposait d'un moteur de 78 kW (105 ch) et 117 Nm ainsi que d'une batterie de 15,5 kWh lui autorisant jusqu'à 235 km d'autonomie. Le constructeur de Milwaukee a même mis les petits plats dans les grands pour promouvoir son premier modèle électrique via le documentaire Long Way Up où l'on suit Ewan McGregor (Star Wars) parcourant près de 21 000 km au guidon d'une LiveWire.

LiveWire plus convaincante en tant que marque à part entière ?

Malheureusement, bien que convaincante, la LiveWire ne collait pas vraiment à l'image de la marque. Elle était également très chère avec un prix de départ avoisinant les 30 000 $ à l'époque ! Résultat, les ventes ne suivent pas et Harley décide de scinder LiveWire en une marque à part entière, mais toujours sous sa coupelle. Une sous-marque qui existe toujours aujourd'hui et qui commercialise des produits comme la One ainsi que la S2 et ses dérivées. Des machines qui, tout comme la première LiveWire, affichent des performances certes alléchantes, mais pas extraordinaires non plus. Et avec un prix de départ de 25 290 € pour la One et 18 690 € pour la S2, ces motos restent (très) chères...

Plusieurs centaines de millions de pertes !

Malgré ces tarifs pour le moins élevés et la tentative de créer une marque à part entière à l'image différente, LiveWire reste un véritable gouffre financier pour Harley-Davidson. Et pour cause, ces machines sont des produits de niche qui ne rencontrent plus aucun public aujourd'hui. Lors du premier trimestre de cette année, la marque a enregistré des pertes d'exploitation de 29 millions de dollars ! Il faut dire que LiveWire n'a vendu que 117 motos depuis le début de l'année... Ce qui n'est finalement pas si mal quand on sait que les motos électriques ont fait perdre 125 millions de dollars en 2023 et 85 millions de dollars en 2022 à Harley-Davidson... Difficile d'imaginer comment le constructeur de Milwaukee pourrait endiguer de telles pertes. Ce qui laisse effectivement penser que Harley-Davidson pourrait prochainement retirer la prise de LiveWire et arrêter purement et simplement commercialiser des motos électriques... Du moins, pour le moment.

publié le 5 juin à 05h00, Sébastien Vanhouche, Media365

Liens commerciaux