Benelli TRK 702 (X)

Chargement en cours
1/7
© Benelli
A lire aussi

, publié le 10 septembre

La Benelli TRK 702 et sa déclinaison trail, 702X, s'intercalent entre les TRK 502/502X et la future TRK 800. Une « intermédiaire » à découvrir.



D'un vague projet de relance, le propriétaire chinois de Benelli, Qianjiang Motorcycle, a réussi à remettre sur les rails une marque appelée à disparaître. Notamment grâce à sa TRK 502 dont plus de 6 600 exemplaires ont été livrés en Europe en 2022. Nous nous sommes retrouvés dernièrement à 1 500 m d'altitude dans le village de La Thuile (Italie) où la marque avait convié la presse pour dévoiler la TRK 702 et sa version X.

Les mêmes...

Les deux variantes partagent un grand nombre d'ingrédients comme le cadre et le tableau de bord où l'écran TFT 5 pouces affiche clairement les informations essentielles. Bien que, sous le soleil italien, la lisibilité est parfois entravée par l'absence de rétroéclairage. Du côté des suspensions, on trouve une fourche inversée de 50 mm débattant sur 140 mm à l'avant et un bras oscillant en aluminium équipé d'un amortisseur central réglable en précharge et en détente.

Mais pas que...

Au rayon des différences, on pointe des combinaisons de jantes et de pneus différentes. La routière est équipée de jantes en alliage de 17 pouces avec des pneus Pirelli Angel GT, tandis que la Benelli 702 X reçoit des jantes à rayons avec, à l'avant, un diamètre qui passe à 19 pouces - plus adapté pour le tout-terrain. De plus, ces jantes sont chaussées d'excellents Pirelli Scorpion Rally STR, pour les terrains plus aventureux. Les différences entre les deux versions se situent à plusieurs niveaux, mais principalement du côté de l'assise du pilote. La routière présente une posture plus droite et accessible, ce qui la rend idéale pour une utilisation urbaine, en particulier pour les conducteurs de petite taille. On semble être assis dans la moto, ce qui procure un bon sentiment de maniabilité en roulant, et la hauteur de selle de 790 mm me permet de poser confortablement les deux pieds à terre. La version X offre une position plus haute, à 835 mm du sol, tout à fait gérable et mieux adaptée aux passages en tout-terrain.

Avec ou sans X

Les deux modèles sont équipés de disques avant de 320 mm et utilisent des étriers radiaux à 2 pistons pour la 702 X, contre 4 pour la 702 pour plus de finesse dans le contrôle. Le système de freinage arrière est identique pour les deux versions : un disque de 260 mm, pincé par un étrier simple piston. Ces TRK 702 partagent un bicylindre parallèle de 698 cm3 développant une puissance de 70 chevaux à 8 000 tr/min et un couple de 70 Nm à 6 000 tr/min. Le moteur émet une sonorité assez feutrée.

Pointue

Nous quittons notre village d'accueil par une route ponctuée de nombreux virages qui laisse immédiatement apparaître le retard pris par le constructeur chinois sur la concurrence. Le manque de réactivité de ce twin saute aux yeux malgré ses performances honnêtes et son bon vouloir. Le couple semble avoir du mal à s'exprimer avant les 3 000 tr/min. Comme ce fût déjà le cas lors d'autres présentations (la Yamaha MT-09 par exemple), il ne fait aucun doute que l'avis unanime de la presse remontera chez les ingénieurs qui modifieront cette faiblesse en paramétrant différemment la centrale ECU. Ce moteur fait toutefois preuve d'un bon comportement, mais la courbe de puissance progresse trop subtilement pour pouvoir adopter une conduite sportive. En effet, rétrograder d'un ou deux rapports est souvent nécessaire pour récupérer une vitesse correcte en sortie de virage. La boîte de vitesses à six rapports manque un peu de précision, mais ceci pourrait éventuellement s'améliorer avec un meilleur réglage du système de sélection. Les suspensions se comportent avec beaucoup de souplesse, ce qui est un gros avantage sur mauvais revêtement. Un certain confort et une prédisposition à rouler calmement sont les deux qualificatifs principaux de ces nouvelles Benelli.

Pour qui ?

La critique est aisée, l'art difficile. D'autant plus qu'en matière de bicylindres, Honda et Suzuki nous ont choyés ces derniers mois avec leurs nouvelles motorisations. Si l'on fait abstraction de celles-ci, il ne fait aucun doute que les TRK 702 et 702 X répondront favorablement aux souhaits de leur propriétaire à la recherche d'une conduite sage et tranquille.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.