Votre commune aura-t-elle la chance d'obtenir le label " ville prudente " ?

Votre commune aura-t-elle la chance d'obtenir le label " ville prudente " ?©Wikimédia Commons, Media365

, publié le 27 mars

Lancé en 2018, le label « ville prudente » récompense les communes qui investissent dans la prévention routière. Des actions qui permettent de réduire les chiffres de la mortalité sur les routes, et qui méritent d'être récompensées.

L'année 2020 a été marquée par le confinement, ce qui a engendré une baisse du trafic routier et donc des accidents. Mais la vie a repris, la circulation aussi et les nouvelles mobilités en agglomération obligent les pouvoirs publics à repenser l'aménagement des communes. C'est pourquoi le label « ville et village prudent » a été créé. Aujourd'hui, 383 labels ont été décernés sur le territoire et concernent déjà plus de 5,4 millions de Français. Mais qu'est-ce que ce label ?

Pour récompenser les efforts liés à la prévention routière, le label « ville prudente » est décerné pour une période de trois ans et prend en compte différents critères comme :

L'aménagement réalisé et programmé, comme l'installation de pistes cyclables.
Des actions de sensibilisation via des ateliers, des campagnes auprès des citoyens.
Mise en place d'indicateurs, tels que des panneaux.
La gestion des flottes de véhicules de la commune (transport en commun, instauration de mobilité douce ou non).

Ce label est un gage de qualité de vie pour les habitants et permet l'obtention d'outils utiles à la lutte contre l'insécurité routière.

Des outils

En 2022, ce sont 95 nouvelles communes qui ont été labellisées. Après obtention du label, les communes se voient offrir un panneau à installer à l'entrée de la ville. Elles obtiennent également des fiches pratiques et conseils, un kit de communication ainsi qu'un outil d'analyse statistique. Ce dernier outil permet de voir l'évolution de la mortalité sur les routes dans la commune et l'accidentalité avec des chiffres précis.

Comment lutter ?

Les chiffres de la mortalité sur les routes ont baissé ces derniers temps. Mais on se trouve confronté face à un nouveau défi : les accidents en agglomération. L'installation de voies partagées entre voitures et vélos, de marquages au sol et la réduction de la vitesse permet de réduire ces accidents. L'arrivée des trottinettes et autres engins électriques pose problème dans les rues des centres-villes.

L'idée est donc de faire de la pédagogie pour changer les habitudes des automobilistes dans un premier temps. Moins de voitures pour plus de mobilité douce. Des ateliers pour sensibiliser les plus jeunes à l'école sont également un outil utile.

Vous pouvez dès à présent retrouver les communes labellisées sur le site de la prévention routière. Les maires et élus ont jusqu'au 30 juin 2023 pour participer à la sixième édition et constituer un dossier pour obtenir le label « ville prudente ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.