Vélos et cyclos : 1 million de barils de pétrole économisés chaque jour grâce à l'électrique

Vélos et cyclos : 1 million de barils de pétrole économisés chaque jour grâce à l'électrique©Shutterstock, Media365

, publié le 6 décembre

D'après une étude australienne, le développement des vélos et cyclos électriques dans le monde permet d'économiser un million de barils de pétrole par jour. De quoi rendre jalouses les voitures électriques...



Ce n'est plus une surprise, la mobilité douce est en pleine expansion. Gain de temps et d'argent, les vélos électriques permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Pour les trajets courts, c'est également LE moyen de déplacement idéal ! On compte en circulation pas loin de 280 millions de vélos et cyclomoteurs électriques, à l'échelle mondiale. L'étude de l'ECU (université australienne) démontre que la demande mondiale de pétrole s'est réduite de 1 % grâce aux deux-roues. Mais ça ne s'arrête pas là ! Les économies réalisées par la présence des vélos et cyclos électriques sont quatre fois plus importantes par rapport à ce que peuvent réaliser les voitures électriques. En 2022, plus de 20 millions de véhicules électriques étaient en circulation sur les routes du monde. Le VAE est donc plus fort que la voiture ?

Le vélo adopté partout !

Certes, la voiture électrique est bien plus écologique que les moteurs à combustion présents sur le marché. Mais pour que la transition se voie à l'échelle mondiale, il faudra patienter. Les raisons ? La taille, le coût, l'entretien notamment d'une voiture, bien qu'elle soit électrique, sont plus importants comparé à tous les types de VAE. S'il y a 13 fois plus de deux-roues électriques dans le monde que d'autres véhicules, c'est également une question d'utilisation. Les pays moins développés où le pouvoir d'achat est plus faible ont adopté le deux-roues comme moyen de déplacement primaire.

Le dernier kilomètre

Si le vélo (ou les autres types de deux-roues électriques) est bien plus performant et utilisé dans le monde, c'est également une question d'usage. Aux États-Unis par exemple, 60 % de tous les déplacements en voiture dans le pays sont inférieurs à 10 kilomètres. C'est une distance que l'on peut faire facilement à vélo. Les professionnels du transport sont également en pleine transition. Alors que les villes sont de plus en plus encombrées, le VAE permet de réaliser des tâches plus rapides et plus économiques qu'une voiture, même si elle est électrique ! La réalisation « du dernier kilomètre » via le vélo électrique, c'est l'objectif numéro 1 ! Désengorger le trafic et les transports en commun pour favoriser la micromobilité, le plan est établi, reste à le mettre en place à l'échelle mondiale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.