Vélo vs SUV : duel sur la route !

Vélo vs SUV : duel sur la route !©Shutterstock, Media365
A lire aussi

, publié le 12 février

Selon une étude de la fédération européenne pour le transport et l'environnement, les voitures gagnent en largeur tous les deux ans, ce qui provoque un danger pour les cyclistes sur la route.



Une guerre entre les conducteurs de SUV et les cyclistes est-elle en train de se déclarer ? D'après une étude de l'ONG Transport et Environnement (T&E) publiée le 22 janvier 2024, les voitures prennent en moyenne un centimètre de largeur tous les deux ans. De 177,8 cm en 2018, la taille de ces véhicules est passée à 180,3 cm au début de l'année 2023. Pour certains SUV, l'élargissement est encore plus impressionnant. L'an passé, le Volvo EX90 s'est élargi de 4,1 cm. Ce phénomène constitue un réel danger pour les autres usagers de la route, tels que les cyclistes.

Vélo en danger ?

On apprend également que sur les 100 modèles les plus vendus en 2023, 52 % des véhicules nouvellement immatriculés dépassaient les 180 cm de largeur, sans compter les rétroviseurs. De quoi pousser les cyclistes en dehors de la chaussée ? C'est un peu le problème que l'ONG soulève. Qui dit voiture plus large, dit empiètement sur le trottoir ou les voies de circulation. T&E a imaginé une scène pour se rendre compte du peu de place laissé aux deux-roues.

Exemple ?

En prenant une voie de circulation européenne standard avec des places de stationnement de chaque côté, on arrive à une largeur de 730 cm. En garant un véhicule à droite, puis un autre à gauche et un dernier sur la voie, on obtient une largeur de 600 cm - chaque véhicule représente 200 cm avec des rétroviseurs déployés. Le calcul est simple : 730 - 600 = 130 ! Il reste donc 130 cm aux cyclistes pour circuler, en sachant que le Code de la route impose qu'un véhicule laisse au moins un mètre en agglomération entre lui et un vélo. En prenant des SUV plus grands, avec une largeur de 220 cm (rétroviseurs compris), il ne reste plus que 70 cm aux cyclistes, ce qui constitue un réel danger.

Recommandations

Au-delà de la largeur, la hauteur des SUV constitue un autre problème. Avec une hauteur supérieure de 10 cm à l'avant, le risque de décès d'un piéton ou d'un cycliste heurté par le véhicule est de 30 %. Pour l'ONG, il faut tout d'abord revoir à la baisse la largeur maximale des voitures neuves vendues en Europe. De plus, une taxation sur le stationnement des gros SUV pourrait arriver prochainement à Paris. De quoi réduire ce type de véhicules dans les centres-villes ? Affaire à suivre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.