Vélo électrique : Peut-on rouler au-delà des 25 km/h ?

Vélo électrique : Peut-on rouler au-delà des 25 km/h ?©Shutterstock, Media365
A lire aussi

, publié le 31 janvier

Alors que la législation prévoit une vitesse limitée à 25 km/h pour les VAE, certains se demandent si cette règle n'est pas une légende urbaine.



C'est une question que se posent fréquemment les cyclistes : puis-je pousser ma bécane à assistance électrique à une vitesse supérieure à 25 km/h ? On peut le comprendre, une fois sur son vélo avec moteur, on espère filer à toute vitesse dans les rues. Raté ! La législation est bien formelle. Les VAE sont bridés à 25 km/h. Certes, les constructeurs proposent différents modes d'assistance avec un couple et une puissance qui varient. Mais dans tous les cas, le moteur ne pourra s'activer au-delà des 25 km/h.

Retour en 2009

Si les VAE sont bridés, c'est pour une raison simple. En juin 2009, la norme NF EN 15194 détaillait les règles techniques associées uniquement aux cycles à assistance électrique. Il est d'ailleurs noté dans celle-ci une puissance nominale du moteur limitée à 250 watts ainsi que la vitesse de 25 km/h. Pourtant, certains pays européens souhaitent faire évoluer la directive. Aux États-Unis et au Canada notamment, la vitesse règlementaire est de 30 à 32 km/h. On imagine que pour des raisons de sécurité, cette limitation n'est pas près de bouger en France.

Et si je roule à plus de 25 km/h ?

Dans la pratique, les contrôles sont rares et il est compliqué de définir la vitesse réelle des VAE. À moins que des radars spécifiques voient le jour au bord des pistes cyclables, certains utilisateurs se mettent hors-la-loi. Attention, il n'est pas interdit de rouler à une vitesse supérieure à 25 km/h. Dans ce cas, c'est à la force des jambes qu'il faudra rouler sans que le moteur intervienne. Tous comme les autres usagers de la route, les cyclistes sont soumis aux panneaux de vitesse présents en agglomération ainsi qu'en dehors.

Cas particulier

Si la vitesse vous attire, optez plutôt pour le speed bike. Avec une vitesse maximale de 45 km/h, vous pourrez profiter du grand air, tout en restant vigilant. Cet engin sort du cadre légal des VAE et devient automatiquement un cyclomoteur avec des contraintes d'assurance et d'immatriculation différentes par rapport aux vélos. Pour le moment, la loi française ne classe le speed bike dans aucune catégorie précise . Un conseil, renseignez-vous avant de rouler.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.