Une déclaration européenne sur le cyclisme

, publié le 21 octobre

L'Union européenne s'engage à favoriser la pratique du vélo et des mobilités douces au sein de ses frontières. Investissements dans les infrastructures et soutiens aux constructeurs sont prévus.

Rendue publique par la commissaire européenne aux Transports, la « déclaration européenne sur le cyclisme » doit marquer un pas en avant dans la pratique du deux-roues. Initié par Frans Timmermans, ancien chef du Green Deal, le texte veut renforcer l'industrie du vélo en Europe. Alors que les voyants sont au vert pour le secteur avec 14,7 millions de vélos produits en 2022 au sein de l'UE (+29 % par rapport à 2012), la future législation prévoit 36 principes.

Produire et rouler made in UE

« Cette déclaration reconnaît que le vélo est l'une des formes de transport et de loisirs les plus durables », peut-on lire dans le texte. L'objectif sera donc d'améliorer les infrastructures avec des investissements importants dans le secteur. Une récolte de données plus précise sur les habitudes des cyclistes sera effectuée tout comme le soutien aux entreprises européennes quant à la production. Le tourisme ne sera pas oublié. Rappelons que 17 itinéraires EuroVelo sont disponibles, ce qui représente 91 500 km et une traversée de 42 pays européens.

Le vélo comme acteur de la mobilité

Pour Philip Amaral, directeur de la politique et du développement à la Fédération européenne des cyclistes, c'est « la première fois que la Commission européenne prend une position aussi importante sur le cyclisme ». Si le vélo est considéré comme un outil pour combattre les défis climatiques, ce texte le fait passer d'un statut de préoccupation locale à une dimension européenne. Outre les infrastructures, la sécurité sera également un axe à surveiller du fait de la vulnérabilité des usagers. 9 % des victimes d'accidents de la route dans l'UE sont des cyclistes. Bruxelles et ses représentants veulent changer les choses pour que le vélo devienne la mobilité de demain et cette déclaration témoigne de cet engagement essentiel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.