Trambus : le nouveau mode de transport à la mode

Trambus : le nouveau mode de transport à la mode©Wikimédia Commons, Media365

, publié le 10 mai

À la croisée des chemins entre un bus et un tramway, le « trambus » débarque petit à petit dans les villes françaises avec un objectif précis : augmenter la fréquence du service. Et le tout, 100 % écolo !



Vous n'avez peut-être jamais entendu parler de ce nouveau transport en commun électrique, alors que Metz, Bayonne, Nantes notamment, l'ont déjà déployé dans leur centre-ville. Le « Trambus » aussi appelé « bus à haut niveau de service » est une vraie alternative dans sa conception, mais également dans le service proposé.

D'apparence, le trambus ressemble à un transport en commun classique. Là où la différence se fait, c'est qu'il fonctionne sans rails ni câble. Il circule tout simplement sur la chaussée avec des pneus et est 100 % électrique. Chaque soir, c'est dans une station spéciale que l'entretien et la recharge s'effectuent.

Vrais avantages ?

Selon le délégué à la Mobilité et aux transports de Rennes Métropole, Matthieu Theurier, le trambus « combine les avantages du tram à la souplesse du bus ». En effet, ce mode de transport est plus rapide et plus régulier.

En service de 5h25 à 00h35, et pouvant transporter de 130 à 150 voyageurs, il offre un passage notamment aux heures de pointe toutes les 3 ou 6 minutes. Sur des voies qui lui sont dédiées, le trambus est prioritaire sur la chaussée aux feux tricolores ainsi qu'aux ronds-points. L'investissement est donc moins important, puisqu'il ne faut pas créer tout un réseau, mais adapter la chaussée à l'arrivée de ce transport. Le trambus, tout comme le sont les tramways, bénéfice d'un plancher bas pour accueillir les PMR (personnes à mobilité réduite) et un style visible dans l'environnement des villes.

Bayonne lance une seconde ligne, Rennes se prépare

Si le prolongement au pays de la pelote et du rugby a déjà commencé avec un agrandissement de la ligne 2, d'ici la fin de l'année 2024, la métropole rennaise débutera ses travaux en 2025. Elle va accueillir deux lignes de trambus en 2027, puis deux autres en 2030,

Les villes misent sur ces projets pour inciter la population à délaisser la voiture en jouant sur un taux de fréquence élevé. Ainsi, des sorties d'école, aux trajets domicile-travail ou pour des activités personnelles, le trambus serait une excellente solution alternative. Les trambus innoveraient avec une billetterie sans contact et des tickets disponibles sur internet. La signalétique sera également un élément majeur pour la mise en service de ce transport du futur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.