Tier et Dott, l'union fait la force !

Tier et Dott, l'union fait la force !©Shutterstock, Media365

, publié le 23 janvier

Les deux opérateurs européens de la micromobilité, Tier et Dott, ont annoncé une prochaine fusion dans un communiqué publié le 10 janvier dernier.



Championnes de la micromobilité européenne ? Les deux entités - l'Allemand Tier et le Franco-Néerlandais Dott - dévoilent un projet commun, qui sera officiel dans deux mois. « Un accord préliminaire visant à réunir les deux sociétés pour former le premier opérateur européen de micromobilité », peut-on lire dans le communiqué publié par les deux sociétés. Après la disparition des trottinettes électriques en libre-service Dott, Lime et Tier à Paris en septembre 2023, les opérateurs sont face à un dilemme. Continuer dans la micromobilité ou abandonner ? Cette union pourrait tout changer !

Les vélos, le nouvel eldorado ?

Si les trottinettes ne sont plus, les vélos électriques en libre-service deviennent la nouvelle tendance. Un besoin pour survivre, une nécessité pour pouvoir se déplacer. En Île-de-France et dans plusieurs communes françaises, Dott et Tier exploitent à eux deux plus de 12 000 VAE en libre-service. Tier est notamment implanté dans 80 communes franciliennes (Viry-Châtillon, en Seine-et-Marne et en Essonne notamment). Des discussions sont en cours pour répondre aux besoins de mobilité douce lors des Jeux olympiques de Paris 2024.

Deux marques, une seule combinaison

Si les deux marques ont annoncé leur fusion, ce n'est pas pour autant qu'elles vont disparaître. Les dirigeants ont confirmé que Dott et Tier gardent leur nom et leur application, mais c'est un travail en commun qui débute à l'image des Américains Lime et Bolt. L'objectif est de mutualiser les coûts opérationnels, c'est-à-dire de répondre ensemble aux besoins de réparation du matériel, à la recharge des batteries et l'exploitation des locaux. Avec un chiffre d'affaires combiné de 250 millions d'euros, les deux entités présentes dans plus de 20 pays n'ont pas dit au revoir à la micromobilité. Au contraire, elles prennent un virage à 360 degrés pour imposer un modèle économique et écologique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.