Rouler en cabriolet... rouler heureux ?

A lire aussi

, publié le 7 août

Une récente étude anglaise démontre que rouler en cabriolet est une source de bonheur. Moins de stress et une plénitude absolue pour les conducteurs !

Si l'été 2023 n'apporte pas tout le soleil quotidien espéré dans le Nord, une autre source de bonheur pourrait être devant vos yeux : le cabriolet ! Une voiture pour être heureux ? Oui, vous avez bien lu. Une étude menée par l'université de Cranfield (Angleterre) a démontré que rouler en cabriolet rend plus heureux. De 6 à 20 % de sourire en plus pour les automobilistes lorsque le toit est ouvert, un stress diminué et un rythme cardiaque maîtrisé. On vous explique.

Le cabriolet

Avant toute chose, faisons une petite piqûre de rappel sur ce qu'est un cabriolet. Cette voiture de tourisme se démarque de ses consœurs par un toit rétractable ou une capote escamotable. Le pare-brise est fixe et les fenêtres arrière sont souvent intégrées à la partie escamotable. En d'autres termes, le cabriolet est un type de berline souple, parfait pour des balades en bord de mer. Pour la Docteur Lisa Dorn, « l'humeur au volant tend clairement à fluctuer en fonction d'une variété de facteurs qui impactent le conducteur, la voiture et les conditions de circulation ». Conduire en cabriolet pourrait avoir des effets positifs à long terme.

D'autres tests à prévoir

L'étude anglaise s'est préoccupée du comportement de 23 personnes roulant en Fiat 500e cabriolet, avec le toit ouvert et fermé. Équipés d'un cardiofréquencemètre, les sujets ont vu leur rythme cardiaque avant et pendant la conduite être analysé. Ils ont également répondu à un questionnaire sur leur bonheur, leur stress, leur colère et leur vigilance. Une fois la voiture décapotée, les automobilistes seraient 20 % moins en colère que si le toit était fermé. Sur les plans émotionnel et physique, les participants voient une nette amélioration avec une baisse du rythme cardiaque d'un tiers, indicateur clé du stress. Le cabriolet est donc bon pour le moral ! En attendant de mener d'autres études sur des modèles différents, ce premier test met du baume au cœur. Alors, prêt à embarquer pour un voyage, cheveux au vent ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.