Red Bull et BMC s'associent pour créer le vélo du futur

Red Bull et BMC s'associent pour créer le vélo du futur©Red Bull Racing / Red Bull Content Pool, Media365
A lire aussi

, publié le 5 novembre

Les ingénieurs suisses de BMC et ceux de Red Bull ont imaginé une SpeedMachine. Un vélo supersonique pour battre des records en contre-la-montre et sur triathlon.



Le géant Red Bull, connu pour ses événements de sports extrêmes et son implication dans les compétitions de Formule 1 notamment, a imaginé le vélo de vitesse du futur. C'est la société Red Bull Advanced Technologies qui est au cœur du projet. Associée à BMC, entreprise suisse de vélos lancée en 1986, la firme autrichienne a donné naissance à ce deux-roues inédit. Ce vélo de compétition reprend les couleurs (rouge et noir) des deux entreprises, qui misent sur deux aspects importants : maniabilité et stabilité.

Vitesse grand V

Ce vélo sera sans doute proche de battre de futurs records de vitesse sur route. Un cadre plus léger de 500 g et un design composé de seulement 20 pièces permettront aux utilisateurs de vivre une sensation de liberté sans précédent. Les ingénieurs ont également axé leur travail sur la réactivité et la rigidité de cette SpeedMachine. Nécessaire pour affronter sans difficulté les virages techniques et les descentes.

Prix décoiffant

Ce bijou sera disponible à l'achat à partir du mois de novembre. Mais attention, car son prix n'est pas donné. La technologie a un coût ! Dans un premier temps, le cadre du vélo est affiché au prix de 6 999 €. Ensuite, il faudra compter 10 999 € pour la version 01 TWO et jusqu'à 16 999 € pour le modèle 01 LTD. Après quatre ans de recherches, le travail sera enfin dévoilé au grand jour. Et dans ce projet, un homme aura contribué au succès de ce deux-roues. Fabian Cancellara, médaillé olympique. Le vainqueur d'étapes du Tour de France a soutenu les différentes étapes de construction en tant qu'ambassadeur BMC. Le vélo sera bientôt utilisé en compétition lors du Championnat du monde Ironman de Saint-George (États-Unis) par Patrik Nilsson, athlète Red Bull et membre du team triathlon BMC.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.