Mobilité douce

Paris 2024 : Le guide pour se déplacer en Île-de-France

À partir du 26 juillet, les Jeux olympiques de Paris 2024 seront officiellement lancés. Pour naviguer sur les 25 sites olympiques, voici quelques informations sur l'offre métro, bus, vélo à connaître absolument.

Cet été, la France va vivre au rythme des compétitions olympiques. Pour accueillir les millions de touristes en Île-de-France, le droit à l'erreur n'est pas permis. En ce qui concerne la circulation automobile, les autoroutes et le périphérique parisien s'adaptent. Des voies olympiques - les voies les plus à gauche sur ces axes - prennent place sur l'A1, l'A4, l'A12 et sur le boulevard périphérique. Ces voies sont réservées aux 10 000 athlètes et 200 000 personnes accréditées pour l'occasion. Attention à ne pas les emprunter sans autorisation, sous peine d'une amende.

Une application à télécharger

Pour ceux qui laisseront la voiture de côté, les transports en commun proposent une offre adaptée. Avec une forte affluence, mieux vaut prévoir à l'avance vos trajets. L'application « AnticiperlesJeux » vous permet de connaître la fréquentation des lignes de métro, bus et tram par jour et par heure. La RATP comme la SNCF vont renforcer leurs équipes et se préparent déjà à l'accueil de millions de visiteurs. Ce sont 15 % de métros et RER prévus en plus par rapport à un été classique. De plus, la climatisation dans les transports, les équipes médicales d'intervention et le personnel simulent tous les types de situation afin d'être prêts le jour J. L'offre de Noctilien sera renforcée et des trains en plus sont prévus. C'est le cas de la ligne 9 avec 60 % de trains supplémentaires.

Le vélo privilégié

Avec 415 km de pistes cyclables, dont 60 dans Paris intra-muros, la mobilité douce sera à l'honneur pour se déplacer. Les vélos vont prendre le pouvoir pour accéder plus facilement aux sites olympiques. Les visiteurs pourront compter également sur 450 navettes de bus qui relient les sites, ainsi que les taxis à hydrogène. Plus de 1 000 voitures zéro émission, dont l'offre de Toyota, seront en service. Paris 2024 veut garder sa ligne de conduite en divisant son empreinte carbone par deux. Le compte à rebours est lancé !

publié le 8 juillet à 05h00, Thibaut Simon, Media365

Liens commerciaux