Mobilité rurale : des trajets solidaires pour 1 euro symbolique

Mobilité rurale : des trajets solidaires pour 1 euro symbolique©Shutterstock, Media365
A lire aussi

, publié le 24 mars

À Beauvais, une association s'est lancée dans l'accompagnement des personnes isolées et à mobilité réduite. L'objectif est d'offrir un service à un euro pour aller chez le médecin, faire des courses ou rendre un autre service.



Dans les départements ruraux, la mobilité est souvent source de problèmes. Encore plus pour des personnes sans permis, isolées ou à mobilité réduite. Comment faire ses courses ou se rendre chez son médecin quand le service de proximité est inexistant ? Une association beauvaisienne a trouvé la solution.

Grâce au financement des entreprises privées et des collectivités, un service de transport à domicile a vu le jour. L'achat d'un véhicule électrique mis à disposition de bénévoles et de services civiques permet de transporter les personnes isolées. Pour un trajet allant jusqu'à 50 kilomètres du domicile, un taxi associatif se rend chez les personnes dans l'incapacité de se déplacer. Prix du service = un trajet pour un euro !

Le service couvre 53 communes autour de Beauvais et vous emmène pour des courses, des rendez-vous chez le médecin ou pour rendre visite à des proches.

L'humain avant tout

En dehors du faible coût que représente le service, il y a un aspect social. La conduite n'est pas la seule aide effectuée par l'association. Les bénévoles sont un vrai lien social pour discuter avec les habitants situés en plein milieu d'une campagne. Suite à la période du confinement, certaines personnes n'étaient pas ressorties de chez elle. Sans doute par peur, mais surtout par un manque cruel de moyens de déplacement.

Le pôle mobilité de Beauvais facilite la vie de ces personnes, et les bénévoles se sentent utiles à la société. C'est un grand élan de solidarité !

Déplacement solidaire

À Pouzauges (Pays de la Loire), un service similaire a vu le jour en 2017. Une activité qui ne cesse d'évoluer avec plus de 3 300 déplacements effectués en 2022, contre 1 000 à la création du service.

Ces services locaux pourraient attirer d'autres régions. Dans les espaces ruraux, la voiture apparaît comme le seul moyen de déplacement. Seulement 9 % de la population de ces territoires utilisent les transports en commun.

À Beauvais, l'association pense déjà à développer son offre avec l'achat d'un second véhicule électrique. Reste à savoir qui pourra financer ce projet, avant tout au service de l'humain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.