Les vélos connectés VanMoof en chute libre ! Faillite prononcée...

A lire aussi

, publié le 28 juillet

Lancée par deux frères néerlandais en 2009, la marque de vélos connectés haut de gamme vit ses dernières heures. Le tribunal d'Amsterdam, qui avait accordé un sursis de paiement à la marque, a déclaré l'entreprise en faillite.

Élégants, innovants, connectés, les vélos VanMoof étaient arrivés comme un vent de fraîcheur sur le marché du deux-roues. L'objectif des frères Ties et Taco Carlier était de révolutionner le secteur avec un vélo moderne. Grâce à une application mobile ou au bouton placé sur le vélo, vous déverrouillez votre VanMoof. Sur le cadre, l'affichage du niveau de batterie et de la vitesse s'effectue via des mini-LED. Une expérience high-tech ! Avec deux cadres différents - bas pour des utilisateurs de 155 à 200 cm ou droit de 165 à 210 cm - les vélos néerlandais bénéficient d'une batterie intégrée au cadre. Il suffit de charger sur une prise secteur votre deux-roues. Mais voilà, la batterie semble aujourd'hui trop faible ! Après l'annonce de la faillite, quel avenir peut avoir la marque ?

Des pertes économiques

« Le vélo électrique qui ne ressemble pas à un vélo électrique ». C'est un peu la description que les utilisateurs peuvent faire de leur monture. Désormais, ils seront des milliers à se poser la question si leur aventure doit continuer avec la marque. Vendus autour des 3 000 €, les vélos VanMoof ont séduit plus de 200 000 utilisateurs dans le monde entier. Mais depuis 2019, la société était en perte de vitesse. Une perte nette de six millions d'euros, puis 35 millions d'euros en 2020. Le rapport annuel de 2021 était accablant : 78 millions d'euros de déficit ! En 2022, Gillian Tans, ancienne patronne de Booking.com était venue aider l'entreprise hollandaise à accroître son développement au niveau international. Son départ en mai dernier annonçait déjà les prémices d'une chute inévitable.

Cowboy en soutien

En dehors des problèmes financiers, les commandes rencontraient des problèmes. Au mois de juin, il était impossible de configurer ou acheter un vélo sur le site internet. Quelle suite pour les utilisateurs ? Les propriétaires de VanMoof devront patienter. En effet, la marque mise énormément sur un fonctionnement digital via son application. Problème, si la faillite complète est actée, le serveur pourrait devenir obsolète et compliquer l'utilisation des vélos. Actuellement, c'est l'entreprise belge Cowboy, l'un des concurrents de la marque hollandaise qui est venue en aide. Grâce à l'application Bikey, les utilisateurs VanMoof pourront se connecter à leur compte et récupérer leurs données, sans passer par le serveur principal de la société hollandaise. L'avenir est flou pour les cyclistes et les employés, comme l'indiquait ce mail envoyé par la société : « Nous ne savons pas encore ce que l'avenir nous réserve ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.