Les trottinettes ont-elles encore un avenir ?

Les trottinettes ont-elles encore un avenir ?©Shutterstock, Media365
A lire aussi

, publié le 3 décembre

Interdites à Paris, bannies à Madrid, les trottinettes sont de moins en moins appréciées dans les capitales européennes. Jusqu'à les interdire dans les transports en commun ?



La mobilité douce bat de l'aile ou plutôt se prend les roues dans les rails. Le 1er septembre dernier, Paris mettait un terme à l'aventure des trottinettes en libre-service. Fini les Dott, Lime et Tier ! Outre l'abondance des opérateurs, d'autres problèmes sont évoqués par les villes. Comportement des utilisateurs, stationnement inapproprié et dangerosité des engins, les piétons ne se sentent pas à l'aise, alors que, pourtant, les zones piétonnes se multiplient. Si la législation évolue comme l'instauration de zones de parcage, la présence des trottinettes privées dans les transports en commun pose problème.

Des incidents à répétition

Certes, Paris a marqué le coup en devenant la première capitale européenne à interdire les sociétés de trottinettes, mais d'autres villes suivent cette idée. À Londres, par exemple, les trottinettes privées sont interdites. Chez nos voisins espagnols, Barcelone et Madrid ne veulent plus entendre parler de ce mode de transport dans les bus, tram et métro. Après des explosions suite à des batteries défectueuses, les doutes sur la sûreté de ce moyen de déplacement refont surface. Dans la capitale de la Catalogne, vous écoperez même d'une amende de 200 € si vous êtes surpris avec votre trottinette à bord d'un transport en commun. Et peu importe si votre engin est plié ou dans un sac, le tarif reste le même !

Manque de place

Les trottinettes passeront-elles l'hiver ? L'avis général est en train de changer et les fabricants se doivent de répondre à un cahier des charges beaucoup plus strict. Alors que la majorité des batteries arrivent directement d'Asie, l'Union européenne pourrait entrer dans la danse pour imposer un cadre spécial sur l'importation des batteries, l'utilisation des trottinettes dans l'espace public et même des documents nécessaires à la conduite de cet engin, comme un permis façon London. En dehors de l'aspect sécurité, le côté pratique est remis en question. Imaginez-vous entrer dans un bus rempli d'utilisateurs accompagnés de leur trottinette... l'idée ne semble pas vous réjouir. La France a adopté de nouvelles règles sur l'âge légal. Il faut désormais être âgé de 14 ans et non plus de 12 pour conduire cet engin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.