Les SUV bientôt pénalisés par un stationnement plus cher à Paris ?

A lire aussi

, publié le 27 juin

La mairie de Paris a décidé, par la voix de ses élus, d'instaurer une tarification spécifique pour le stationnement des SUV dans la capitale. Une mesure déjà en vigueur à Lyon qui pourrait ne pas faire l'unanimité auprès des propriétaires.

Garer son véhicule à Paris deviendra prochainement un casse-tête pour certains usagers. Le conseil de la mairie de Paris s'est réuni il y a quelques jours pour décider d'une « super taxe » stationnement pour les SUV. Le voeu souhaité par les élus écologistes est de réduire la pollution et d'améliorer la santé publique. Pour Frédéric Badina-Serpette, élu du 18e arrondissement, il faut faire évoluer « la tarification du stationnement payant pour la rendre progressive en fonction du poids et de la taille des véhicules ». Une mesure qui vise en priorité les SUV, jugés trop polluant.

« Pollueur-payeur »

La proposition fait grand bruit. En effet, l'objectif de ce projet est de taxer les véhicules en fonction de leur pollution. Prendre en compte le poids, la taille, la durée de stationnement et la motorisation apparaissent comme les critères principaux. Malheureusement, les propriétaires de SUV se verront directement impacter à partir du 1er janvier 2024. Selon une étude de l'assureur Axa en 2020, « plus un véhicule est lourd et gros, plus la fréquence de collision est élevée et provoque ainsi de l'insécurité ». Pourtant, 90 % des conducteurs de SUV se considèrent comme des usagers sûrs. Bonne ou mauvaise solution ? Le nombre de SUV a doublé entre 2009 et 2019. Pour l'élu, ce projet est une mesure « de bon sens et de protection des habitants ».

Tarification adaptée

Les constructeurs vont-ils faire marche arrière et revoir leur copie ? À en croire les chiffres de ventes, les Français raffolent des SUV ; les ventes record du Peugeot 2008 comme figure de proue de ce segment en témoignent. Si le stationnement augmentera l'année prochaine, l'élu a tenu à rappeler la volonté d'adapter la tarification aux familles nombreuses et aux faibles revenus. De plus, la question de la vignette Crit'air 1 à destination des SUV a été mise sur la table. Avec l'arrivée l'an prochain des Jeux olympiques de Paris 2024, le sujet des SUV devrait encore animer les débats dans la Ville Lumière.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.