Les stations-service indépendantes en crise

A lire aussi

, publié le 16 octobre

En France, les 5 800 stations-service indépendantes s'inquiètent du prix coûtant chez les grands distributeurs de carburant. Une perte de vitesse et un chiffre d'affaires en baisse...

Chaque année, des stations-service disparaissent. Selon leur syndicat professionnel, 30 % de celles encore en activité pourraient ne plus permettre aux clients de se servir en carburant d'ici 2035. Un phénomène inquiétant, à l'heure où la guerre des prix à la pompe bat son plein. Si les grands distributeurs de carburants ont annoncé que les carburants seront proposés à prix coûtant, du côté des indépendants, les clients risquent de se faire rares. Avec un prix plus élevé dans les stations-service indépendantes - presque 10 centimes de plus que dans une station en grande surface - les conséquences sont visibles sur le chiffre d'affaires.

Zone rurale

Le phénomène est d'autant plus inquiétant en raison de la localisation de ces stations. Une grande partie des 2 400 stations indépendantes en zone rurale ont vu leur chiffre d'affaires baisser entre 10 % et 30 % sur le mois de septembre. Entre la période Covid, l'électrification du secteur automobile et les prix, les stations indépendantes peinent à sortir la tête de l'eau. Dans les territoires reculés, elles offrent parfois le premier service de carburant. Se déplacer en grande surface pour faire le plein est souvent loin de certaines habitations. Il faut également prendre en compte le fait qu'une station se trouve de façon moins régulière en zone rurale. Parcourir plusieurs kilomètres avant de faire le plein peut s'avérer une perte économique. Désormais, la question va se reposer du côté des clients.

Aspect social

Dans certaines stations indépendantes, la distribution de carburant est une activité annexe. Les garagistes proposent notamment ce service dans certaines communes et ce sont parfois eux qui font le plein au client. Cette relation permet de garder un lien social entre les habitants, les touristes de passage et les pompistes. Mais la hausse des prix peut-elle définitivement tuer le secteur ?

Des solutions ?

Pour tenter de survivre, certaines stations indépendantes proposent des services supplémentaires. De l'épicerie fine, à la boulangerie en passant par la vente de produits locaux ou des locations de voitures, les idées sont nombreuses. Reste à les mettre en place, car la concurrence est rude.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.