Les pistes cyclables solaires et françaises s'exportent en Europe

Les pistes cyclables solaires et françaises s'exportent en Europe©Wattway, Media365
A lire aussi

, publié le 27 décembre

Spécialisée dans le revêtement photovoltaïque, la société Wattway installe désormais ses équipements à l'étranger. La solution rêvée pour rouler bientôt sans batterie ?



Rouler au soleil ! Le projet s'appelle Wattway et est français ! Partenaire de Colas, leader mondial des infrastructures de transport, Wattway s'est lancé en 2015 dans les revêtements routiers photovoltaïques. Le procédé est simple. Des panneaux au sol sont installés et produisent de l'électricité pour l'éclairage des routes, l'éclairage public, mais aussi pour les stations pour vélos électriques. Depuis 2019, des dalles photovoltaïques sont visibles le long du canal de l'Ourcq, près de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Sur 27 mètres de long, elles alimentent l'éclairage du pont où les deux-roues circulent. Un test qui prend désormais de l'ampleur, puisque les installations sont présentes chez nos voisins européens.

Contribuer à la mobilité douce

L'entreprise se concentre aujourd'hui sur les pistes cyclables. Après une expérimentation à Fribourg en mai dernier, la technologie naît aux Pays-Bas. Au royaume du vélo, deux pistes cyclables situées dans les provinces de Hollande-Septentrionale et du Brabant-Septentrional, accueillent ces installations sur une superficie de 1 000 m² chacune. La production d'énergie pourrait atteindre 160 MWh. En utilisant l'espace public déjà présent et sans construction supplémentaire, ces panneaux offrent un nouveau support de production d'électricité renouvelable.

Les vélos mais pas que !

Depuis 2015 et la commercialisation du projet, Wattway a vu le jour aux Etats-Unis, en Asie ou encore à la Réunion. Des sites d'expérimentation qui permettent une multitude d'usages. En France, nombreux sont les panneaux qui facilitent l'utilisation d'énergie renouvelable pour la sécurité des piétons, les mises en lumière d'infrastructures cyclables, mais également le complément énergétique de zone commerciale. À Châteauneuf-le-Rouge (Bouche-du-Rhône) par exemple, les dalles photovoltaïques installées sur le parking de la mairie, alimentent l'éclairage du patrimoine local. À Narbonne, ce sont les passages piétons d'une aire de covoiturage qui bénéficient de la technologie. Les exemples sont nombreux, mais demandent du temps avant de produire suffisamment d'énergie pour des espaces plus grands. La première route « solaire » de l'Hexagone en Normandie, inaugurée par Ségolène Royal en 2016, n'a pas offert les résultats escomptés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.