Les " olympistes " affluent dans Paris en prévision de Paris 2024

Les " olympistes " affluent dans Paris en prévision de Paris 2024©Shutterstock - Paris 2024, Media365

, publié le 21 février

La mairie de Paris a annoncé l'aménagement de son territoire en vue de Paris 2024. Ce sont de nouvelles pistes cyclables, qui devraient apparaître d'ici le début des jeux, afin de relier les sites olympiques entre eux.



Circuler à Paris n'a jamais été simple, surtout lorsqu'il faut se faufiler à vélo dans les bouchons et les travaux de la capitale. Avec l'arrivée des Jeux Olympiques de Paris 2024 , l'environnement urbain subit des modifications quotidiennes. Mais un projet de pistes cyclables a été annoncé pour désengorger la circulation.

D'ici juillet 2024 et le début des jeux, 60 km de pistes cyclables vont être aménagés. Leur nom ? Olympistes ! David Belliard, adjoint aux mobilités de la ville a détaillé ce projet : « Ces olympistes vont nous permettre de relier l'ensemble des sites olympiques à vélo ». À cela vont s'ajouter 25 km supplémentaires pour le département de la Seine-Saint-Denis. Pour assurer une offre complète et désengorger les transports en commun qui seront pris d'assaut par les touristes, ces couloirs de circulation arrivent à point nommé.

Le site internet de Paris 2024 a d'ailleurs partagé la carte de cet aménagement. « Les jeux à vélo » desserviront les quatre coins de la ville et accéléreront la transition écologique. Ces « olympistes » seront reconnaissables et porteront les couleurs des Jeux Olympiques de Paris 2024 pour plus de visibilité.

Des places de stationnement en renfort

Pour compléter les « olympistes », la mairie va également créer des places de stationnement supplémentaires. 10 000 places pour vélos seront installées à proximité des sites olympiques. Au Champ-de-Mars, à Roland-Garros et vers le Stade de France, des racks modulables vont apparaître. Cela signifie qu'à l'arrêt des jeux, ces racks seront déplacés vers d'autres sites afin d'être consacrés à un autre usage. Au Stade de France, 3 000 places de stationnement environ devraient rester à long terme.

Dans le même temps, l'offre de vélos en libre-service va augmenter. Les Parisiens devraient bénéficier de 3 000 Vélib' supplémentaires. Ces aménagements deviendront « l'héritage des jeux ». À la fin de cet événement, ce sont les établissements scolaires, les centres sportifs et les équipements municipaux, qui pourront profiter des « olympistes ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.