Mobilité douce

Les futures voies vertes totalement interdites aux voitures ?

La France compte plus de 18 000 km d'itinéraires cyclables et continue son expansion. Parmi eux, les voies vertes offrent aux cyclistes des trajets de plus en plus sécurisés.

L'été approche alors, pourquoi ne pas prévoir une petite balade à vélo ? C'est l'occasion de tester les voies vertes, spécialement conçues pour les cyclistes, mais encore faut-il que la sécurité soit au rendez-vous. Dans certaines agglomérations, les vélos doivent cohabiter avec les véhicules à moteur. Une source de stress supplémentaire. Heureusement, les choses évoluent en faveur des deux-roues. C'est le cas à Épinal (Vosges) où la communauté d'agglomération vient d'aménager 50 km de voies. Un coût de 30 000 € pour une expérimentation jusqu'à la fin de l'été.

Les voies vertes

Un panneau bleu carré, un dessin de piéton et d'un vélo dans une coulée verte, voilà comment reconnaître une voie verte sur la route. Spécialement réservées à la circulation non motorisée (piéton, vélo, rollers et parfois chevaux), les voies vertes n'ont pas le choix dans certaines communes de laisser circuler les voitures - toutes ou uniquement les riverains dans certains cas. L'objectif aujourd'hui est de laisser le libre accès aux vélos. Les voitures empruntent alors une route départementale parfois parallèle à l'itinéraire d'origine. Une bonne nouvelle pour booster la pratique du vélo.

Les loueurs de vélo retrouvent le sourire

Ce nouvel aménagement doit encourager les locaux à utiliser leur vélo et pas seulement les touristes. Les loueurs de vélo espèrent attirer une nouvelle clientèle en proposant des itinéraires adaptés pour découvrir la richesse du territoire. En plus de ce projet, les communes se penchent sur la question de la limitation de vitesse. Les automobilistes seront contraints de rouler à 30 km/h. Une autre bonne nouvelle pour les cyclistes. Pour le moment, les conducteurs voient d'un bon œil le développement de ces voies qui profitent également aux promeneurs. D'ici 2030, la France souhaite atteindre plus de 25 000 km d'aménagement cyclable. Alors qu'attendez-vous pour dépoussiérer votre vélo du garage ?

publié le 5 juin à 07h00, Thibaut Simon, Media365

Liens commerciaux