Mobilité douce

Les Français ont-ils beaucoup roulé à vélo en France en 2023 ?

Le rapport de la fréquentation à vélo en 2023 est sorti. Les cyclistes sont présents en ville et au travail. Bonne nouvelle !

Le dernier rapport de la fréquentation à vélo en France vient d'être dévoilé par Vélo & Territoires (V&T). Grâce aux 1 731 compteurs présents dans l'Hexagone, les chiffres récoltés montrent la bonne santé des deux-roues, malgré une baisse des ventes de VAE. Les premières annonces évoquaient une hausse de 5 % de la fréquentation à vélo par rapport à 2022. Grâce à ce rapport, on en sait un peu plus sur les raisons de ces améliorations.

En ville, les cyclistes pédalent de plus en plus

Premier enseignement, le vélotaf séduit une grande partie des Français. Avec l'arrivée des vélos électriques sur le marché - gravel, cargo, vélo pliant - les cyclistes en ville sont de plus en plus présents. Une hausse de 40 % alors qu'à la campagne, la fréquentation n'a augmenté que de 22 %. Le vélotaf contribue à cette bonne santé dans les zones urbaines. La disparité avec les zones rurales s'explique par la présence de nombreux aménagements cyclables en ville (piste cyclable, voie prioritaire, parking pour vélos, etc.).

Le vélo, pas une question de saison

Deuxième enseignement du bilan V&T, les cyclistes roulent également en hiver. Certes, la pratique générale du vélo est boostée entre mai et octobre, et la pratique pour les loisirs se concentre sur juillet et août. Mais les Français n'oublient pas de rouler lorsque le temps est parfois moins clément. Encore une fois, le vélotaf résiste au froid. Comme l'annonce Vélo & Territoires, « la quasi-absence de saisonnalité de la fréquentation observée au niveau national est surtout le reflet de la pratique utilitaire. » Celle-ci est de 19 % en hiver contre 27 % pour les autres saisons.

Une fréquentation selon les jours

Entre la ville et la campagne, la fréquentation à vélo est également une question de jour de la semaine. On observe une pratique plus élevée le week-end dans les zones périurbaines et rurales. À l'inverse, la pratique prédomine en semaine dans les zones urbaines. Depuis 2019, la fréquentation du vélo en France n'a cessé d'augmenter. Espérons que cela continue.

publié le 10 juin à 05h00, Thibaut Simon, Media365

Liens commerciaux