Les aides à l'achat d'un vélo électrique reconduites en Île-de-France

Les aides à l'achat d'un vélo électrique reconduites en Île-de-France©Shutterstock, Media365
A lire aussi

, publié le 26 avril

Dès le 20 avril, les Franciliens devaient observer un changement sur les aides accordées lors de l'achat d'un vélo électrique. Mais face à l'engouement des utilisateurs, les aides sont prolongées jusqu'au 31 août 2023.



Les Français adorent le vélo et cette information, Île-de-France Mobilité (IDFM) l'a bien enregistré. Alors que les aides pour l'achat d'un vélo électrique devaient être revues à la baisse, il n'en est rien. Les Franciliens ont donc jusqu'au 31 août pour déposer un dossier sur le site internet de l'IDFM et bénéficier du dispositif mis en place.

Pour rappel, une aide pour l'achat d'un vélo électrique s'élève à 500 € et jusqu'à 600 € pour l'acquisition d'un vélo cargo en région parisienne. Un délai de quatre mois s'écoule entre la demande et le versement de l'aide. Les retardataires peuvent encore déposer un dossier, car ce qui compte, c'est bien la date de dépôt et non la date d'achat du vélo.

Des changements en septembre

À partir de la rentrée, quelques modifications seront apportées pour vous aider à acheter un vélo. L'aide initiale de 500 € passera à 400 €, mais sera cumulable avec les aides des collectivités. En d'autres termes, si une commune offre une aide de 300 €, vous pourrez atteindre un total de 700 € pour l'achat d'un vélo électrique.

Valérie Pécresse assure que cette aide sera simplifiée et distribuée plus rapidement. L'idée n'est pas de réduire l'enveloppe budgétaire, qui atteindra 35 millions d'euros.

En ce qui concerne les vélos cargos, l'aide initiale sera maintenue.

Kit de transformation

Autre nouveauté à partir du mois de septembre, une aide de 200 € sera octroyée pour l'achat d'un kit de transformation. Les propriétaires de vélos musculaires pourront transformer leur bicyclette en ajoutant un moteur et une batterie chez un vendeur agréé.

Les 15-25 ans seront également visés avec une aide de 100 € pour l'achat d'un vélo classique, neuf ou reconditionné. La région aidera également les entreprises de moins de 50 salariés avec une subvention de 150 € pour la location de VAE, dans la limite de cinq vélos.

Au niveau national

En outre, les aides prévues par le Gouvernement se poursuivent jusqu'à cette fin d'année 2023. L'objectif est de couvrir 50 % des ménages les plus modestes, afin qu'un maximum de Français puisse profiter de ces aides. Les personnes éligibles pourront recevoir jusqu'à 300 € pour un vélo électrique.

Grâce à ces coups de pouce financiers, La France prend définitivement le virage de la mobilité douce. Reste à savoir si ce sera suffisant pour que les automobilistes "indécis" envisagent de remplacer la voiture par le vélo.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.