Mobilité douce

Le " vélo-taxi " : une vraie solution de mobilité verte ?

La société Turtle a lancé son service de « vélo-taxi » dans la capitale parisienne. Des transports verts avec chauffeur, accessibles à tous. Le développement est en cours, avec Paris 2024 comme objectif.

Connaissez-vous le vélo-taxi ? Ce système de mobilité vous offre une nouvelle façon de déplacement. On s'assied à l'arrière du conducteur et on est conduit à ciel ouvert. C'est en tout cas l'idée de Turtle, une start-up française, qui mise sur son tricycle à assistance électrique pour conquérir Paris. L'objectif est clair : proposer des courses sur commande.

Un vert synonyme d'écologie, une tortue comme symbole de mobilité, Turtle mise sur l'accessibilité pour tous. Plus écologique qu'un VTC, le vélo-taxi a la capacité de transporter deux personnes à son bord. Le vélo forme une cabine entière pour plus de stabilité, avec un chauffeur installé à l'avant. Comment utiliser un vélo-taxi ?

Une application simple


Via l'application mobile Turtle, téléchargeable gratuitement sur Google Play et App Store, vous réservez un trajet pour vous balader dans Paris ou vous rendre à votre travail par exemple. L'interface simple permet de réserver en trois clics un itinéraire et de patienter en suivant votre chauffeur en temps réel.

Le vélo-taxi emprunte les pistes cyclables ainsi que les voies de bus et évite ainsi les bouchons. Rapide et moins cher, avec une réduction de 30 à 50 % par rapport aux offres de taxis classiques et VTC, le vélo-taxi devient une vraie alternative dans des villes denses en matière de population. L'avantage de ce système est qu'il peut transporter un public large. Des personnes à mobilité réduite, un parent accompagné de son enfant ou même une personne encombrée par des courses, Turtle offre un service de qualité.

En développement


Mais le vélo-taxi peut-il se substituer à d'autres modes de déplacement ? Actuellement à Paris, la flotte Turtle est composée de 15 vélos et devrait atteindre les 20 d'ici le mois de mai avec un objectif à long terme. Paris 2024 devra être le test grandeur nature pour l'entreprise française. Avec un projet de développement de 100 vélo-taxis pour l'arrivée des Jeux olympiques de Paris 2024, le système espère suivre la cadence des commandes de courses.

Si le vélo-taxi apparaît comme un moyen de déplacement bénéfique et écologique, il présente des points d'interrogation et doit trouver son public. En effet, le service est disponible uniquement à Paris et le transport peut s'avérer compliqué dans certaines zones. Certaines pistes cyclables étroites ne sont pas accessibles, en raison de la largeur du vélo-taxi. Autre piste de travail : le prix ! Si Turtle apparaît comme moins cher, le tarif d'une course dépendra de la longueur du trajet. Pour effectuer 5 km, il est possible de payer environ 15 €.

Le service Turtle est disponible du lundi au vendredi de 10h à 21h ainsi que le samedi de 11h à 21h, mais pas de service le dimanche. Avec une volonté de grandir rapidement, l'entreprise recherche également des chauffeurs. À noter que le permis n'est pas obligatoire. La jeune start-up espère installer ses tricycles un peu partout dans les rues parisiennes et devenir leader de ce marché en voie de développement.

publié le 11 avril à 06h00, Media365

Liens commerciaux