Le Gouvernement annonce son " Plan Vélo et Marche "

Le Gouvernement annonce son " Plan Vélo et Marche "©Shutterstock, Media365
A lire aussi

, publié le 13 mai

Dans le prolongement du premier plan lancé en 2018, les objectifs pour favoriser la pratique du vélo et de la marche ont été annoncés par le Gouvernement. Un investissement massif pour 2023-2027.



Favoriser la mobilité douce pour que la voiture passe au second plan, c'est désormais la volonté du Gouvernement confortée par l'annonce du « Plan Vélo et Marche » 2023-2027. Trois grands axes font partie de la feuille de route du plan pour mettre en valeur ces deux pratiques :

Un vélo accessible à toutes et tous, peu importe l'âge
Vélo et marche comme une alternatives cohérentes et attractives à la voiture
Le vélo comme levier de l'économie française 

La marche : nouvel axe de développement

Les bienfaits de la marche sur la santé sont prouvés scientifiquement. Le Gouvernement a donc annoncé investir sur cette voie. Avec le programme « ID-Marche », la pratique devient le premier programme national de soutien à la mobilité piétonne. Grâce au ministère des Transports, Cerema et l'ADEME, ce sont 4 millions d'euros qui vont être investis sur 4 ans. L'objectif est de favoriser la marche dans les villes et villages. Des zones piétonnes, un aménagement des milieux urbains en diminuant l'accès aux voitures et un verdissement des centres-villes : les idées sont multiples et verront le jour rapidement dans nos métropoles.

Ça roule !

Le deuxième projet déjà lancé par ce plan et qui continue à se développer est l'un des moyens préférés des Français : le vélo. En cargo, pour enfants ou électrique, le deux-roues est présent sous toutes ses formes et n'est plus seulement un moyen de loisirs, mais un outil professionnel et économique.

Le Gouvernement a décidé d'investir dans les infrastructures avec 1,5 milliard d'euros prévu à cet effet. Un appel à territoire sera également lancé dans les prochains jours avec une enveloppe de 100 millions d'euros pour développer la pratique dans des territoires peu ou moyennement denses.

L'objectif est d'arriver à 80 000 km d'aménagements cyclables en 2027 et 100 000 km en 2030.

L'économie du deux-roues made in France

Dernier point important de ce plan, la production du deux-roues sur le territoire français. En 2022, 854 000 vélos étaient assemblés dans l'Hexagone. En 2027, l'objectif est d'atteindre les 1,4 million de vélos et dépasser les 2 millions d'ici 2030.

Grâce aux filières du vélo reconditionné, du vélotourisme et des nouvelles formules, dont le vélo cargo, la production autour du deux-roues est une réussite et doit continuer pour devenir un pilier de notre économie.

Avec un développement de la pratique tout en renforçant la sécurité des piétons et des vélos dans leur environnement, le plan vélo et marche est une ambition française pour faire de la mobilité écologique, une solution pour tous.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.