Le bel avenir des trottinettes électriques françaises

Le bel avenir des trottinettes électriques françaises©Cleanrider, Media365
A lire aussi

, publié le 27 novembre

Présentes de plus en plus dans les Salons, les trottinettes électriques ont le vent en poupe. À Milan, la société Onemile a présenté son futur modèle de mobilité décarboné.



Trottix, Weegoboard, Lab'Elle... les trottinettes made in France sont en vogue. Des modèles plus robustes et plus résistants sur la route, de quoi concurrencer les voitures et motos dans les centres-ville ? La transition n'est pas pour tout de suite, mais elle commence à faire son petit bonhomme de chemin. Au dernier Salon de la moto de Milan EICMA, la société française Onemile exposait sa future bécane. La Project GT a de l'ambition, et son arrivée est prévue courant 2024.

Mobilité légère au rendez-vous

Dans la capitale lombarde, l'EICMA a laissé place aux trottinettes et autres engins de mobilité électrique et douce. Avec un hall « mobilité légère » où les marques chinoises étaient majoritaires, la société Onemile originaire de Colmar (Alsace) a pointé le bout de son nez. « Project GT », c'est la nouvelle pépite du fabricant présentée en avant-première. Une trottinette robuste, imposante et haut de gamme. Avec deux moteurs de 1 200 W, une double suspension et des pneus 10 pouces, la GT s'annonce performante. Si la vitesse réglementaire de 25 km/h sera à respecter, Onemile précise que le modèle peut aller jusqu'à 80 km/h sur voies privées.

2 500 € pour s'attacher ses services

La deuxième force de la trottinette du Grand Est se trouve dans l'assemblage. En cas d'entretien, le produit est facilement démontable pour accéder à la batterie et les autres parties de l'électronique. Accompagnée d'une console centrale et de bandes clignotantes, la trottinette Onemile et ses 37 kg (quand même) seront disponibles en précommande dès le début d'année. Il faudra débourser la somme de 2 500 € pour s'offrir ce joli produit.

De plus en plus de trottinettes

Alors que la mobilité est en pleine mutation avec l'augmentation des moyens de transport décarbonés et un attrait pour la micromobilité, les Salons Auto et Moto font de la place à ces engins. Pourquoi ? Tout simplement parce que les constructeurs proposent eux-mêmes leurs solutions de mobilité douce. Audi, BMW, Peugeot, Honda... la liste est longue, mais beaucoup proposent désormais leurs modèles de trottinettes électriques. Avec une forte demande, les Salons changent leur fusil d'épaule pour attirer un public varié.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.