La SNCF mobilisée pour transporter les spectateurs de la Coupe du monde

A lire aussi

, publié le 17 septembre

Alors que tous les regards sont tournés vers la Coupe du monde de rugby, la France doit gérer l'arrivée des quelque 600 000 fans sur le territoire. Quelle offre de transport est la plus adaptée dans l'Hexagone ?

Jusqu'au 28 octobre, la France sera prise d'assaut par des fans qui n'ont qu'une envie : voir leur nation remporter la Coupe du monde de rugby. Mais pour voir jouer son équipe au stade ou dans les zones de retransmissions des villes hôtes, faut-il encore pouvoir se déplacer. Comment allier facilité de transport et voyage respectueux de l'environnement ? Si une partie des spectateurs vient des quatre coins du globe par avion, l'offre locale peut être différente. Avec 70 à 90 % d'émissions en moins que l'avion, le train fait partie de cette démarche écologique. La SNCF transporte d'ailleurs 17 des 20 équipes de cette compétition.

9 sites

En dehors de la capitale, huit autres villes accueilleront des matchs de la Coupe du monde. Les spectateurs pourront se déplacer tout au long de la compétition, via une offre de TER renforcée les jours de matchs, ainsi que le soir avec des horaires tardifs adaptés. Au Nord, les supporters du Royaume-Uni sont invités à utiliser l'Eurostar de Lille. Avec une augmentation de fréquentation de 30 %, l'arrivée dans la capitale nordiste est conseillée pour éviter les bouchons à Paris. Le ferry est également une option pour les supporters venant d'outre-Manche.

Keolis en soutien

La SNCF a fait appel à sa filiale Keolis pour transporter les équipes sur le trajet des derniers kilomètres. Entre les gares, les enceintes sportives et les camps de base, les bus seront utilisés pour assurer un service moins coûteux d'un point de vue environnemental. La SNCF a également garanti l'utilisation de véhicules à faibles émissions (biogaz) pour transporter, sur des trajets de moins de 300 km, l'ensemble du matériel et des équipements des équipes. Pas de fret, mais une flotte de 40 camions de Geodis.

Des prix avantageux

En dehors des cartes avantages, offrant des réductions de 30 % jusqu'à 60 % si vous voyagez avec des enfants, certaines régions proposent des « Pass Journée ». Par exemple, vous paierez 10 € l'aller-retour sur la journée le 23 septembre (selon votre gare de départ) pour assister au match Géorgie-Portugal. Afin de ne pas être pris par le stress des transports, il est conseillé de rester un peu plus longtemps que prévu sur le site où vous logez. Même si les prix sont un peu "fous", séjourner un ou deux jours en plus peut vous éviter des embouteillages de sortie de match. Moins de panique et du temps en plus pour visiter les belles régions françaises ! Un vrai bonus !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.