La Police nationale sur des rollers pour l'opération " zéro délinquance JO " 

A lire aussi

, publié le 11 janvier

Au mois d'octobre, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin avait annoncé le lancement d'un programme de prévention et dissuasion dans la capitale parisienne. C'est à roller qu'une brigade intervient pour se préparer à l'arrivée des Jeux 2024.

Ne soyez pas surpris si vous croisez dans les lieux touristiques parisiens quelques policiers à roller. Pour préparer au mieux l'arrivée des Jeux olympiques 2024 à Paris, le ministère a entamé une politique « zéro délinquance JO ». Une équipe de neuf membres de la Police nationale sillonne quelques points importants de la capitale depuis quelques semaines. L'unité roller de la BTC (Brigade Territoriale de Contact) Louvre - Paris centre est en charge de dissuader et rassurer la population. Pour mener au mieux cette opération, certaines zones comme le Louvre, Notre-Dame, l'Hôtel de Ville de Paris et la place Vendôme font l'objet de patrouilles régulières. « Le but, c'est d'être présent sur un secteur donné et de se montrer pour dissuader les potentiels auteurs d'infractions », explique l'un des responsables de la brigade. Créée il y a plus de 20 ans, leur mission est également d'intervenir auprès des touristes, victimes d'arnaques en tout genre comme les escroqueries à la pétition ou les jeux de bonneteau.

Victimes de leur succès...

En 2024, c'est un autre événement qui attirera plus de quatre milliards de téléspectateurs devant leurs écrans. Du 26 juillet au 8 août pour les Jeux olympiques et du 28 août au 8 septembre pour les Jeux paralympiques, l'animation battra son plein. Avec plus de 10 000 athlètes, 31 000 volontaires et surtout plus de 15 millions de visiteurs sur toute cette période, la police nationale aura fort à faire pour contrôler le flux de touristes. C'est pourquoi l'utilisation de roller rend les déplacements plus rapides et visibles.

De quoi intimider la brigade ? Sûrement pas. C'est d'ailleurs sous les flashs des smartphones que les policiers mesurent l'intérêt que suscitent leurs déplacements à roulettes. Intrigués, les piétons n'hésitent pas à se prendre en photo avec les policiers. Un contact direct et fluide qui ne change pas trop leur mission quotidienne, à savoir : sécuriser les lieux touristiques.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.