La métropole de Nice électrifie son réseau de transport

A lire aussi

, publié le 23 janvier

Après le lancement d'une nouvelle ligne de bus électrique, le 9 janvier dernier, le réseau de transport niçois a pour objectif de supprimer les moteurs thermiques d'ici 2025.

Le réseau « Lignes d'Azur » de la ville de Nice intensifie sa transition vers le tout-électrique. Christian Estrosi, maire de Nice et président de la métropole Nice Côte d'Azur, a annoncé vouloir « remplacer l'ensemble des bus équipés de moteurs thermiques par des motorisations propres d'ici fin 2025 ». Récemment, une nouvelle ligne de bus électrique a vu le jour. La ligne 64 relie la gare à Saint-Pancrace.

Avec 17 bus qui roulent déjà à l'électrique, 10 autres arriveront au printemps 2023. La nouvelle flotte de bus sera rechargée la nuit, dans un dépôt à Drap. Avec le tramway, la part de l'électrique dans les transports atteint maintenant 72 %.

Deux axes principaux de ce passage à une énergie plus verte sont à souligner. Tout d'abord, il y a cette volonté d'apaiser les transports et les rendre plus silencieux pour les habitants. Ensuite, les trajets feront la jonction entre la ville et l'arrière-pays niçois. Le secteur collinaire sera mieux desservi avec 5 des 10 nouveaux bus électriques, qui passeront dans les hauteurs de la ville azuréenne.

Un choix coûteux, mais justifié

Certes, l'investissement dans l'électrique représente une somme élevée. Un bus coûte en moyenne entre 400 et 500 000 €. Mais le maire de Nice assure que ce choix est nécessaire pour diminuer la pollution et améliorer la qualité de vie de la population avec moins de nuisances sonores. Selon ses propos, « le coût de l'inaction sera bien plus élevé », si aucun changement n'a lieu.

Avec la même capacité d'accueil, les bus électriques du réseau, plus courts et moins larges, ne sont plus jaunes, mais rouges. Dotés des dernières technologies en matière de conduite, ils opèrent de la même façon pour ramasser toutes les 20 minutes aux heures de pointe.

La transition énergétique est en route sur la Promenade des Anglais. En 2021, deux navettes 100 % électriques avaient été lancées pour effectuer un itinéraire de 4 km dans tout le centre-ville. La neutralité carbone pour 2050 est en bonne voie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.