L'autoroute à flux libre inaugurée il y a 1 an est-elle un échec ?

A lire aussi

, publié le 12 novembre

L'an dernier, l'A79 mettait en place son système d'autoroute à flux libre. Un péage sans barrière, qui aujourd'hui montre ses premières limites...

Le 4 novembre 2022, l'A79 entre la Saône-et-Loire et l'Allier inaugurait son péage sans barrière. Une première en France censée fluidifier le trafic. Fini les barrières, place aux portiques électroniques équipés de caméras qui flashent les plaques d'immatriculation pour ensuite déterminer la tarification selon votre parcours. On apprend aujourd'hui que le système n'est pas aussi efficace qu'il en a l'air. Si les automobilistes ont la possibilité de régler selon trois modes de paiement différents (badge, bornes, site internet), 180 000 trajets seraient à ce jour non payés !

Des automobilistes en colère

Si vous empruntez l'A79, vous serez confrontés aux péages de nouvelle génération. Une fois l'autoroute quittée, vous avez 72 heures pour régler votre trajet. Problème, beaucoup d'automobilistes se plaignent du manque d'information. De plus, certaines bornes ne fonctionnent pas. Problème de plaque ou système pas assez développé ? En tout cas, les 180 000 trajets non réglés sont bien réels. Volontairement ou non, les automobilistes ne peuvent pas payer leur trajet. Si un site internet a été mis en place : Aliae.com, les retards de paiement sont présents, trop présents ! Un problème pour les usagers français, mais également pour les conducteurs étrangers qui découvrent un système (trop) révolutionnaire. Ils ne comprennent tout simplement pas !

Des recours entamés ?

L'autoroute à flux libre est-elle un cadeau empoisonné ? C'est la question que l'association 40 millions d'automobilistes se pose. Car ne pas payer peut aussi vous valoir une forte amende. Une injustice pour certains. L'association a prévu d'entamer des poursuites judiciaires après avoir recueilli plusieurs témoignages. Le ministère des Transports rejette la faute sur les automobilistes, même s'il concède qu'un changement de signalisation et de mode de paiement doit être étudié.

A13 et A14 : prochaines sur la liste

Entre le gestionnaire de l'A79 (Aliaé) et le loueur (Hertz), les débats sont tendus et chacun se renvoie la balle. Alors, à qui la faute ? L'an prochain, les autoroutes A13 et A14 sur le tronçon Paris-Normandie vont accueillir ce système. Un défi de taille pour les concessions d'autoroute et le Gouvernement. Même si des portiques électroniques sont installés, un péage barrière sera quand même présent à la sortie d'autoroute. La solution idéale pour éviter les problèmes de non-paiement ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.