GP F1 Pays-Bas : les spectacteurs sont venus à vélo !

A lire aussi

, publié le 6 septembre

Le Grand Prix de Zandvoort a vu une arrivée massive de spectateurs à vélo durant les trois jours de compétition. 97 % des amateurs de Formule 1 ont utilisé les transports durables. Impressionnant !

La Formule 1 bientôt 100 % écologique ? À première vue, l'information paraît utopique et pourtant, les organisateurs de la FIA (Fédération Internationale de l'Automobile) sont convaincus que d'ici 2030, les courses atteindront la neutralité carbone. Aux Pays-Bas, même les spectateurs sont venus sans bruit. En effet, lors du Grand Prix de Formule 1 qui s'est déroulé sur le circuit de Zandvoort fin août, un fait inhabituel s'est produit en dehors de la piste. Les Hollandais sont connus pour voyager à vélo plutôt qu'en voiture et la confirmation s'est produite lors de ce week-end de sport automobile. En effet, 45 000 spectateurs sont venus en moyenne par jour à coups de pédales. Des parkings entiers pris d'assaut par les deux-roues ! De quoi contribuer à un sport plutôt controversé au sujet de l'environnement.

Plan mobilité

Depuis quelques années, la FIA s'engage sur le plan environnemental. Dans un premier temps, l'utilisation du plastique a été drastiquement réduite à l'intérieur des paddocks, mais également dans les tribunes. Contrôler les émissions de CO2 est un engagement fort de la fédération. Ensuite, les organisateurs incitent le public à utiliser des transports durables. À Zandvoort, 97 % des personnes présentes ont utilisé des moyens de déplacement écologique (voiture et bus électrique, vélo, trottinette, train). De nombreux arrêts ont été mis en place à proximité du circuit pour permettre un accès sans difficultés. Alors que les embouteillages lors des week-ends de Grand Prix sont un véritable fléau dans les autres pays.

Au pays du vélo

Si le local Max Verstappen a fait la différence sur la piste en remportant son neuvième Grand Prix de l'année (le Français Pierre Gasly a terminé troisième), c'est dans les parkings aux abords du circuit que la transition écologique s'est surtout produite. Apercevoir des vélos aux Pays-Bas n'est plus une surprise, mais pour LE rassemblement annuel du sport automobile, c'est étonnant ! La nation de 16 millions d'habitants comptabilise 18 millions de vélos et sa capitale Amsterdam plus de 600 000. Ce genre d'initiative pourrait (ou devrait) donc donner des idées aux autres circuits de F1. Suffisant toutefois pour contribuer à du 100 % écologique en dehors de la piste ? L'avenir nous le dira...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.