Forfait Mobilités Durables : des débuts poussifs en entreprise

A lire aussi

, publié le 28 février

Depuis 2020, le Forfait Mobilités Durables soutient les salariés du privé et les agents de services publics dans leurs déplacements domicile-travail. Une aide financière qui ne convainc pourtant pas tout le monde.

Le Baromètre Forfait Mobilités Durables (FMD) 2024 nous dévoile les premières tendances sur son utilisation et son adoption par les employeurs et les salariés. D'après les chiffres, un tiers des entreprises connaît et a mis en place le Forfait Mobilité Durables. Mais de quoi s'agit-il au départ ?

Cycliste, covoiturage et transports alternatifs

Résumons d'abord en quoi consiste le FMD. Cette initiative du Gouvernement consiste à inciter l'utilisation des transports alternatifs pour se déplacer au travail. L'objectif est de répondre aux défis climatiques qui visent entre autres la réduction des émissions polluantes dans l'atmosphère. Via ce forfait, un employeur prend en charge les frais de transport de ses salariés. Les modes de déplacements retenus sont le vélo musculaire et électrique, le covoiturage (conducteur et passager), les EPDM (Engin personnel de déplacement motorisé), les transports publics et l'autopartage. Si l'initiative n'est pas obligatoire, elle permet à une entreprise d'être exonérée de cotisations sociales.

Des freins à l'application du FMD

Cette aide financière peut atteindre jusqu'à 800 € par exemple pour l'achat d'un vélo électrique. Le Forfait Mobilités Durables est d'ailleurs cumulable avec la prise en charge d'un abonnement aux transports publics ou la location de vélos. Oui mais voilà, dans la pratique, le déploiement du FMD est faible. 29 % des entreprises du secteur privé l'ont déployé. De plus, le rapport mentionne que 66 % des entreprises ne le connaissent pas... Dans les difficultés évoquées par les entreprises, on retrouve un manque de compréhension du dispositif (22 %) et une peur d'un contrôle fiscal (21 %). En effet, les employeurs craignent une charge administrative trop lourde et s'éloignent au fil du temps de ce forfait. Et du côté des salariés ?

Une tendance est au lancement

Malgré les freins, on remarque quand même que 46 % des entreprises envisagent de déployer le Forfait Mobilités Durables à terme. Une bonne nouvelle, puisque les employeurs qui l'ont déjà déployé affirment que la moitié de leurs salariés utilisent ce forfait, en majorité pour les transports en commun. Petit à petit, la mobilité douce en entreprise semble prendre forme. Reste à convaincre les quelques récalcitrants et sceptiques du projet pour définitivement venir au travail... sans la voiture.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.