Fin des trottinettes électriques à Paris : quel avenir pour les opérateurs ?

Fin des trottinettes électriques à Paris : quel avenir pour les opérateurs ?©Shutterstock, Media365
A lire aussi

, publié le 23 avril

Au soir du dimanche 2 avril, les Parisiens s'exprimaient dans les urnes pour voter contre le maintien des trottinettes électriques en libre-service. Parmi les trois opérateurs concernés par cette décision, Lime souhaite rebondir avec une nouvelle stratégie.



Et si la société Lime ne disparaissait pas totalement de la Ville Lumière ? Après le choix catégorique sur l'arrêt des trottinettes électriques, la firme américaine souhaite « rebondir » d'après les mots d'Hadi Karam, directeur Général de Lime France.

Toujours à deux-roues, mais cette fois : assis ! Les vélos Lime sont le projet de relance du groupe pour faire face à la suppression des 5 000 trottinettes parisiennes. Les chiffres montrent un vrai engouement autour du vélo depuis 2020. De quoi donner un motif d'espoir après ce « choc à court terme » que représente la fin des trottinettes.

Le vélo comme solution d'apaisement

Si les relations entre Lime et la ville de Paris s'étaient quelque peu tendues le mois précédant la consultation citoyenne, tout lemonde se tourne maintenant vers l'avenir, comme l'indique Xavier Miraillès, directeur des affaires publiques pour Lime :

« Nous avons bon espoir de retrouver un dialogue constructif. Nous avons d'ailleurs rencontré des élus la semaine dernière ».

Le vélo doit relancer l'activité et la mobilité douce. Depuis son installation dans la capitale, la flotte de vélos Lime est passée de 3 000 à 10 000 deux-roues. En 2022, les trajets ont augmenté de 73 %, tout comme le nombre d'utilisateurs avec un bond de 80 % par rapport à 2021. D'après Hadi Karam, un trajet en vélo Lime débute toutes les six secondes à Paris.

Quelle stratégie mise en place ?

Qui dit fin des trottinettes, dit augmentation du service vélo Lime. Mais à quel prix ? À partir du 1er septembre 2023 (date de la fin officielle des trottinettes libre-service), il faudra analyser si les utilisateurs se tourneront vers le vélo. Si aucune augmentation des prix de la location vélo n'a été annoncée, une stratégie commerciale est bien en cours de réflexion.

Et les trottinettes ?

Présente dans 250 villes et 31 pays dont Paris, Marseille, Le Havre, les trottinettes électriques ne seront pas jetées, comme l'a assuré Hadi Karam. Elles seront transposées sur le marché européen à partir du mois d'août, et pourraient aussi voir le jour dans de nouvelles villes françaises.

Du côté des employés, les 250 personnes présentes sur le site parisien devront espérer une hausse de l'activité vélo. La priorité est de sécuriser les emplois, car les mécaniciens sont formés aussi bien sur les trottinettes que pour les vélos.

L'avenir nous dira si le pari vélo tenté par Lime s'avère gagnant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.