Êtes-vous bien équipé pour rouler à vélo bien au chaud ?

A lire aussi

, publié le 6 novembre

Le changement d'heure est passé et nous voilà plongés dans la période hivernale. Une période que certains cyclistes redoutent. Températures froides, luminosité faible, se préparer est donc nécessaire. Voici des conseils pour rouler en protégeant son corps.

Fini les balades à vélo en t-shirt et lunettes de soleil. L'hiver a pris le pouvoir et c'est le moment de s'équiper pour continuer à rouler. Si le vélo électrique facilite votre pédalage, cette technologie n'aura aucune utilité contre le mauvais temps. La première chose à faire avant de partir et vous l'aurez compris, c'est la sécurité. Assurez-vous d'être obligatoirement équipé de lumières, de feux et de vêtements réfléchissants. Pas encore obligatoire, le casque est conseillé, surtout quand le vent souffle sur votre crâne. Pneus bien gonflés, il est temps maintenant de s'habiller pour éviter le rhume sur son trajet quotidien.

Les couches de plus en plus fines

Le premier conseil à suivre est l'utilisation de couches fines sur le haut du corps. Plus efficaces contre le froid et plus confortables que plusieurs grosses couches, elles permettront de lutter efficacement contre les basses températures. Évitez les matières synthétiques (polyester, acrylique) et privilégiez le coton.

Le coupe-vent indispensable

À vélo, en course à pied ou lors d'un entraînement de football par exemple, un vêtement est indispensable ! Il s'agit du coupe-vent. Plus vous roulez vite, plus le vent refroidit votre corps. On estime que la température baisse de 2 degrés tous les 5 km/h. N'hésitez plus et investissez intelligemment.

Thermique, gants et bonnet : le trio gagnant

En cas de grand froid, les vêtements thermiques permettront de neutraliser les odeurs et de garder votre corps au chaud. Les fibres naturelles sont conseillées. Le vêtement doit en tout cas éviter toute irritation sur votre corps. Votre confort primera sur le reste. Ensuite, il faudra protéger les extrémités du corps humain. Optez pour des gants fins et résistants en automne et plus épais en hiver, car percuter à 25 km/h une branche n'est jamais agréable pour vos doigts. Enfin, le bonnet sous le casque peut être utile. Un conseil, pensez à l'épaisseur ! Évitez un casque avec visière qui renvoie l'air entre la vitre et les yeux.

Des bonus

Si vous utilisez souvent votre vélo pour aller au travail ou lors de vos loisirs, il faudra être prévoyant. Installez une petite sacoche sur votre deux-roues avec un vêtement de corps chaud, un vêtement de pluie et un sac de secours avec une tenue de rechange. Si la météo change, vous n'aurez aucune difficulté à vous habiller en conséquence !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.