Devez-vous réserver votre place "vélo" dans le train ?

Devez-vous réserver votre place "vélo" dans le train ?©Shutterstock, Media365
A lire aussi

, publié le 11 juin

La période estivale arrive à grands pas et les voyageurs en train seront nombreux dès la fin du mois de juin. Pour certains, les vacances se feront avec leur vélo. Mais peut-on embarquer à bord des lignes du réseau SNCF avec son propre deux-roues ?



Pour faire face à l'affluence des vacanciers, la SNCF s'organise pour offrir des places "vélos" dans ses trains. TGV, Intercités, OUIGO ou TER, chaque ligne a sa spécificité pour embarquer son vélo à bord. On vous explique. Tout au long de l'année, voyager avec son vélo dans un train est tout à fait réalisable. Ce sont d'ailleurs les TER qui mettent le plus de places à disposition pour des vélos non démontés. Mais cet été, le nombre de voyageurs va augmenter. Il faudra certainement réserver une place pour s'assurer d'acheminer sa bicyclette à destination.

Gratuit ou un euro symbolique

Généralement, vous n'êtes pas obligés de réserver une place vélo dans un train régional. Il faut juste espérer qu'une place soit disponible au moment où vous grimpez dans le train. Si le site SNCF Connect n'offre pas ce service, c'est sur celui des régions qu'il faudra se rendre pour installer son vélo sans mauvaise surprise. Cet été, les TER du Grand Ouest demandent une réservation obligatoire pour transporter son vélo. La région Bretagne par exemple demande entre le 1er juin et le 3 septembre 2023, une réservation au prix d'un euro. En Normandie, la réservation est également obligatoire à partir du 8 juillet, mais gratuite. Au départ de Paris et à destination de Strasbourg, en région Bourgogne Franche-Comté, mais également dans le Grand Est, la réservation est obligatoire.

Plus de places disponibles

Pour les randonneurs ou les amoureux du cyclotourisme, voyager en train avec son vélo est nécessaire pour certaines étapes. En Pays de la Loire, des TER vous dirigent sur plusieurs itinéraires vélos dont la Vélodyssée avec 14 places vélos à bord ou la Loire à Vélo avec 83 places par train. Si la réservation est gratuite, mais optionnelle, il est fortement conseillé de s'y prendre à l'avance et de réserver son emplacement. Pour la région Nouvelle-Aquitaine, plusieurs lignes offrent 25 places supplémentaires par train. Ici, la réservation est de 5 € et s'effectue sur le service VéloZen.

Et dans les autres trains ?

Si les voyages en TER sont plus longs, vous pouvez toujours voyager avec votre vélo à bord des TGV par exemple. Sur certaines lignes, les vélos non démontés sont acceptés dans des emplacements spécifiques. Vous y avez accès uniquement sur réservation et au prix de 10 €. Autre solution, le vélo-housse. Vous pouvez plier votre deux-roues et le ranger dans une housse aux dimensions maximales de 90x120 cm (sans coût supplémentaire). Même principe pour les OUIGO, mais cette fois, le vélo-housse coûtera 5 € pour des dimensions de 90x130 cm avec réservation obligatoire. Enfin, les Intercités proposent également des emplacements de vélos non démontés avec un tarif compris entre 5 et 10 €. Pour un voyage de nuit, la réservation est obligatoire et coûtera 10 € par vélo.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.