Des règles strictes pour les trottinettes électriques en libre-service

A lire aussi

, publié le 18 décembre

Les opérateurs de trottinettes électriques durcissent leurs règles. L'intelligence artificielle joue notamment un rôle dans le stationnement de ces engins.

Les trottinettes en libre-service à Paris, c'est fini. Mais les opérateurs sont toujours présents dans l'Hexagone et dans le reste de l'Europe. Pour assurer un service de qualité et résister à la fronde des grandes métropoles qui souhaitent l'arrêt de ce mode de transport en ville, les sociétés réagissent. Dott, Lime, Bird... tous sont passés par des règles plus strictes, nécessitant parfois l'intervention de l'IA (intelligence artificielle) pour répondre intelligemment aux volontés des municipalités. Plus d'encadrement pour plus sécurité !

Le stationnement

Le plus gros problème rencontré par les opérateurs porte un nom : le stationnement. Lorsque vous vous garez, les opérateurs demandent une photo pour garantir le bon emplacement de votre trottinette ou d'un vélo (selon les sociétés). Avec la technologie « IA Captur », Dott peut analyser en direct la photo prise pour s'assurer qu'un usager a bien stationné sa trottinette. De plus, un « P » sur les cartes de l'application mobile signale les lieux où vous devez vous garer.

Des essais en France

La société franco-néerlandaise expérimente cette fonctionnalité dans neuf villes, dont Lyon, Bordeaux, Bruxelles ou encore Rome. « Ce système de détection instantanée va nous permettre de guider nos utilisateurs pour qu'ils garent le véhicule de manière responsable », a expliqué Maxim Romain, cofondateur de Dott.

Attention à l'amende

Pour contrer les incivilités et rentrer dans les clous, les opérateurs prévoient également des amendes pouvant aller jusqu'à 300 € - inscrit dans les conditions générales Dott - si un mauvais stationnement est constaté.

Strict à tout point de vue

Afin de « redorer leur blason », les opérateurs sont fermes sur l'utilisation de leurs engins. Une prise de position logique, puisque les lois ont également évolué. Chez Lime, des capteurs permettent de détecter si deux personnes se trouvent sur une trottinette. La technologie est également utilisée chez Bird avec cette fois une détection de la conduite sur un trottoir. Dans les deux cas , la réglementation est claire : une trottinette = une personne = conduite sur piste cyclable. Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.