Conseils : les bonnes pratiques à adopter pour éviter les vols de vélo

Conseils : les bonnes pratiques à adopter pour éviter les vols de vélo©Shutterstock, Media365
A lire aussi

, publié le 15 avril

La pratique du vélo a augmenté ces dernières années, entraînant dans sa roue le fléau du vol de vélos. En France, plus de 350 000 vélos sont dérobés chaque année. Comment faire pour endiguer ce phénomène ? Voici quelques conseils qui vous permettront peut-être de garder ou de retrouver votre vélo en bonne santé.



Chaque année, les utilisateurs de deux-roues font face à des vols récurrents de leur bicyclette. Dans une enquête menée par l'ADMA (Académie des Mobilités Actives) et la FUB (Fédération française des Usagers de la Bicyclette), 4 826 utilisateurs de deux-roues ont été interrogés pour comprendre ce phénomène. 59 % d'entre eux ont été victimes d'au moins un vol sur les deux dernières années.

Mais comment éviter de se faire voler son vélo ?

L'antivol : première solution

Un point ressort de cette enquête et il concerne les lieux où se déroulent les vols de vélos. Dans les centres-villes et les endroits les plus fréquentés (rues commerçantes, rues piétonnes, lieux de tourisme), on observe que les deux-roues sont plus souvent subtiliser à leur propriétaire. Assurez-vous de trouver un endroit plus sécurisé et moins fréquenté pour déposer votre vélo.

Attacher son vélo à un point fixe est fortement recommandé. De préférence sur des arceaux avec une hauteur de 80 cm, une largeur comprise entre 40 et 50 cm et un diamètre qui n'excède pas 5 cm. Vient ensuite le choix de l'antivol.

On le sait, il est de plus en plus facile de couper un cadenas pour les voleurs obstinés. L'enquête conseille d'utiliser des antivols type U et d'en placer à chaque roue, raccordés ensuite au point fixe. Cette pratique réduit les chances de vols de votre bécane écologique.

La géolocalisation comme remède ?

Si vous craignez que votre vélo ne se fasse embarquer, vous pouvez opter pour une solution 2.0. Placer un traceur GPS sur votre vélo pourrait augmenter les chances de le retrouver. La ville de Strasbourg a expérimenté cette pratique en finançant l'équipement des vélos. Après six mois, sept vélos ont été retrouvés sur les 11 déclarés comme volés. De quoi vous convaincre ?

Dernière chance : le dépôt de plainte

Toutes ces recommandations ne sont évidemment pas LES solutions miracles. Mais elles pourraient néanmoins refroidir les voleurs dans leur tentative. Une dernière option s'offre à vous en cas de vol et elle est importante. En déposant plainte auprès des autorités, vous aurez 25 % de chances supplémentaires de retrouver votre vélo par rapport aux personnes qui ne le font pas. Là encore, rien n'est garanti.

La vigilance restera l'élément principal pour que ce fléau ne soit plus qu'un mauvais souvenir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.