Conseils : Bien préparer son voyage en camping-car

Conseils : Bien préparer son voyage en camping-car©Shutterstock , Media365

, publié le 4 juillet

Ils allient le confort de la maison à la flexibilité des voyages en voiture : les camping-cars ont le vent en poupe ces dernières années. Des fourgons aménagés aux grands camping-cars pouvant accueillir 4 à 6 personnes, ils se sont diversifiés dans leur format, leurs équipements et leur niveau de standing. Couchages, coin salon, kitchenette et espace détente, certains d'entre eux offrent toutes les commodités nécessaires pour envisager un long séjour, en famille ou entre amis.

Alors qu'on les associait autrefois essentiellement aux jeunes retraités désireux de sillonner les routes d'Europe, ils touchent désormais tout le monde. Les couples et les familles nombreuses, les jeunes et les moins jeunes ! À l'approche des vacances, et si vous envisagez de sauter le pas vers ce mode de voyage insolite, voici tout ce que vous devez savoir pour partir en toute sérénité.


Quel camping-car choisir ?


Le fourgon ou van aménagé: il s'agit du modèle le plus petit, basé sur un véhicule utilitaire dont l'intérieur a été aménagé. Du fait de ses dimensions réduites, il convient mieux pour un voyage à deux plutôt qu'en famille.
Lecamping-car capucine : c'est le camping-car par excellence, un modèle familial de taille moyenne qui propose jusqu'à sept couchages fixes (dont au moins un est situé au-dessus de la cabine) et de nombreux espaces de rangement.
Le camping-car profilé : version aérodynamique du capucine, le camping-car profilé fait l'impasse sur le couchage au-dessus de l'espace conducteur. Il est de fait moins résistant au vent et plus sobre en carburant qu'un modèle capucine.
Le camping-car intégral : le plus grand de tous, il dispose d'une cabine intégrée au reste de la carrosserie, offrant des dimensions très généreuses et des équipements plus haut de gamme.

Où s'arrêter ?


Aires de camping et campings : les aires de camping spécialement conçues pour les camping-cars offrent des installations adaptées comme des emplacements équipés d'électricité et d'eau potable, des sanitaires et parfois même de services de vidange pour eaux usées. (Un site : camping-car.com/aires).
Aires de repos et de services : sur les autoroutes et les grandes routes, vous trouverez souvent des aires de repos spécialement aménagées pour les véhicules, y compris les camping-cars. Ces aires de repos offrent, en plus des espaces en dur dédiés au stationnement de votre véhicule, des toilettes, des tables de pique-nique et parfois des installations pour se ravitailler en eau.
Stationnements autorisés : dans certaines régions, il est autorisé de stationner et de passer la nuit dans des endroits spécifiques, comme les parkings publics ou les terrains de stationnement des supermarchés. Si vous optez pour cette option, assurez-vous de respecter les règles locales et notamment celles relatives au stationnement de nuit. (Un site : park4night.com)
Fermes et vignobles : il existe enfin des fermes et des vignobles qui offrent des emplacements de camping spécialement aménagés pour les camping-cars. L'occasion d'être au calme et d'échanger avec les locaux qui vous accueillent ! (Un site : fefi.eu)

Quel budget envisager ?

En location, les tarifs dépendent de la saison et du type de camping-car choisi. Pour une location à la semaine, vous devez compter en moyenne :

En basse saison: entre 500 et 600€
En moyenne saison (mai, juin, septembre) : environ 800€
En haute saison: entre 1 100€ et 1 300€

À l'achat, on trouve de tout, avec des prix neufs qui oscillent en moyenne entre 80 000€ et 120 000€, et dépendent là aussi du type de camping-car :

Fourgon ou van aménagé: 80 000€ environ
Camping-car capucine ou profilé : entre 80 000€ et 100 000€
Camping-car intégral : entre 100 000€ et 120 000€

Bien sûr, vous devez ajouter à ces montants l'éventuelle taxe de mise en circulation, la taxe de circulation, l'assurance, ainsi que les frais de péage, de carburant, d'usage, etc.

Quel matériel emporter ?


Les documents : n'oubliez pas vos papiers de base (carte d'identité et passeport) ni ceux de votre véhicule (certificat d'immatriculation, certificat d'assurance).
Les équipements du véhicule : il s'agit de tous les accessoires indispensables pour faire fonctionner correctement les installations électriques (câbles de raccordement, adaptateur pour prise européenne) ou sanitaires (tuyaux d'eau potable, bouteille de gaz ou extincteur d'incendie par exemple). Sans oublier une bonne boîte à outils !
Les fournitures de cuisine : il s'agit de la vaisselle, des couverts et des ustensiles de base (casseroles, poêles, spatules, etc.), mais aussi des accessoires des ouvre-boîtes/ouvre-bouteilles, tire-bouchon et décapsuleur, glacière et réchaud à gaz, etc.
Les équipements de couchage ou de confort : pour vous sentir « comme à la maison », embarquez une literie complète (draps, couvertures, oreillers), des torchons et des serviettes, des produits d'hygiène personnelle, du papier toilette et de l'essuie-tout, et bien entendu des chaises pliantes et une table de camping !
Les équipements de plein air : pour vous détendre en extérieur, vous pouvez emporter un barbecue portable (pensez au charbon de bois !), des lampes d'extérieur, et du divertissement bien sûr (ballon, jeux, livres...). N'oubliez pas non plus le répulsif à insectes, et plus particulièrement à moustiques !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.