Comment se comportent les Français sur la route ?

Comment se comportent les Français sur la route ?©Shutterstock, Media365
A lire aussi

, publié le 19 décembre

Les résultats de la 3e édition du baromètre sur le « Partage de la route » sont sortis. La Fondation VINCI Autoroutes fait le point sur le comportement des Français sur la route, pas toujours disposés à la partager...



Après la sortie au printemps du Baromètre sur la « Conduite responsable », VINCI Autoroutes dévoile sa troisième étude sur le « Partage de la route ». Une étude européenne sur 12 400 volontaires, dont 2 400 Français. Code de la route, respect des autres, cohabitation sur la route ; plusieurs thèmes sont abordés. Voici quelques enseignements intéressants.

La mobilité douce en progression !

Premier résultat positif de cette étude, la volonté des Français de se déplacer via des modes respectueux de l'environnement. En progression de trois points par rapport à 2022, les Français sont 62 % à se déplacer régulièrement à pied, et 13 % utilisent régulièrement un vélo. Une progression de deux points par rapport à 2020. Mais à l'échelle européenne, les Français sont encore en dessous de la moyenne. 66 % des Européens se déplacent à pied tandis que 22 % utilisent un vélo régulièrement.

Une cohabitation pas toujours évidente...

De plus en plus d'usagers font part d'un climat anxiogène lorsqu'ils prennent la route. Une situation inquiétante et les chiffres sont en augmentation. 88 % des automobilistes, 88 % des motards et 83 % des cyclistes font part de leur peur sur l'agressivité des conducteurs motorisés. Et si ces résultats étaient liés à un non-respect des règles de base ?

Le Code de la route, peu respecté ?

Trottoirs, Sas vélo, pistes cyclables ou stationnement... tous ces espaces dédiés à des usagers en particulier ne sont finalement pas respectés par l'ensemble des usagers. Chacun fait ce qui lui plaît ? C'est un peu ça ! Dédiés aux piétons, les trottoirs sont utilisés pour se garer d'après 73 % des motards. Se garer, mais aussi circuler pour 43 % des motards et 60 % des cyclistes.

Des améliorations à venir ?

Respecter les autres usagers sur la route, ce n'est pas évident, surtout quand des conflits ont lieu et qu'il faut garder son calme. 20 % des Français avouent sortir de leur véhicule pour s'expliquer avec un autre usager. Comment améliorer ces résultats ? Se mettre à la place des autres apparaît comme un facteur de meilleur respect sur la route. En effet, 54 % des conducteurs utilisent au moins un autre mode de déplacement, autre que la marche. Une façon de comprendre les contraintes et la vulnérabilité de chacun.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.