Comment bénéficier de la prime de covoiturage de 100 € ? 

Comment bénéficier de la prime de covoiturage de 100 € ? ©Shutterstock, Media365
A lire aussi

, publié le 12 janvier

Le gouvernement a lancé depuis le 1er janvier 2023, une prime covoiturage de 100 €. L'objectif est de favoriser les trajets à plusieurs sur de courtes distances.



Le Plan national « covoiturage du quotidien » vient d'être lancé par le gouvernement. Depuis le 1er janvier 2023, une prime de 100 € est versée aux conducteurs, qui à partir de 2023, s'inscriront sur des plateformes de covoiturage pour la première fois. Pour atteindre les trois millions de trajets par jour grâce à cette pratique (on en compte 900 000 aujourd'hui) d'ici 2027, cette prime vise à baisser les émissions de CO2 en roulant de manière écologique. Mais qui peut et comment bénéficier de cette prime ?

Tout d'abord, il faut savoir que les trajets ne peuvent pas dépasser 80 km. Vous devez effectuer un premier trajet en covoiturage en tant que conducteur en 2023 pour bénéficier d'un versement de 25 €. En effet, seuls les conducteurs peuvent prétendre à la prime, pas les passagers ! Puis, dans les trois mois suivants, il faut effectuer neuf autres trajets pour se voir attribuer les 75 € restants. Les versements de la prime se font par virement bancaire ou sous forme de bons d'achat, au plus tard trois mois après le premier et dixième trajet. Tout cela dépend du fonctionnement des plateformes de covoiturage. Les bons d'achat serviront notamment à l'acquisition de produits de consommation.

Plusieurs conditions

Des conditions obligatoires sont à remplir pour covoiturer et ainsi toucher le montant de la prime. Outre la distance maximale et le nombre de trajets à effectuer, vous devez être en possession du permis de conduire et passer par des opérateurs éligibles au covoiturage. Le site du gouvernement répertorie 23 opérateurs. Pour le moment, plusieurs plateformes ont indiqué mettre en œuvre ce bonus :

Blablacar Daily
Coopgo
Ecov
La roue verte
Mobicoop
Karos
Klaxit
Ynstant

Les collectivités locales participent également à l'incitation au covoiturage avec des aides proposées. Les passagers ont la possibilité de covoiturer gratuitement ou pour quelques euros et les conducteurs bénéficient d'une prime pour chaque personne transportée. En espérant persuader la population à mutualiser ses trajets professionnels, d'autres plateformes de covoiturage feront partie du registre, comme Citygo ou Itineroo.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.