Après les TV, Sharp passe au vélo électrique !

Après les TV, Sharp passe au vélo électrique !©Sharp, Media365
A lire aussi

, publié le 24 octobre

Le vélo électrique attire de plus en plus de fabricants qui n'ont parfois rien à voir avec ce mode déplacement. Le fabricant japonais d'électronique se lance dans la mobilité, en proposant sa première gamme de VAE.



Après les constructeurs automobiles, les géants de l'électronique se mettent au vélo à assistance électrique. Si Sharp proposait déjà des trottinettes électriques, le fabricant japonais a dévoilé une gamme de vélos inédits au Salon industriel de Berlin (qui s'est déroulé de 1er au 5 septembre). On y retrouve un modèle sportif assez original du nom de Milano.

Un urbain pas si classique

Au premier regard, le Milano est un vélo électrique urbain comme beaucoup le sont aujourd'hui. Pour se démarquer, la marque a misé sur une géométrie originale. Avec un cadre anglé vers l'arrière comme le sont les VTT, le Milano est démontable. Un vélo en kit donc ? Dans la pratique, on s'en rapproche, oui. Les tubes sont vissés et imbriqués entre eux, mais le démontage serait peut-être compliqué avec les câbles.

Électrique et moderne à la fois

Sharp a conçu un premier modèle prometteur. Avec cinq niveaux d'assistance et une vitesse de 25 km/h, réglementation oblige, la batterie logée dans le tube inférieur proposerait une autonomie de 80 km. Un écran LCD se fond dans la potence du vélo et est relié directement à l'application mobile Sharp Life. Vous y retrouverez le système de déverrouillage, la gestion de batterie, une alarme et l'ensemble des statistiques concernant vos trajets. Électrique, moderne, mais également complet !

Le prix seul bémol ?

La version Milano devrait sortir en France d'ici la fin de l'année 2023. Un autre modèle full black très élégant pourrait arriver d'ici 2024. De belles promesses, même si le prix pourrait décourager les premiers curieux. Comptez entre 2 499 et 2 599 €, selon les versions, pour vous offrir un VAE Sharp. Un prix élevé pour un vélo électrique qui manque peut-être d'une touche de souplesse. En effet, la marque nippone a opté pour un capteur de rotation plutôt qu'un capteur de couple pour cette première gamme. Les premiers coups de pédale vous paraîtront moins naturels qu'avec d'autres VAE. Une chose est sûre, Sharp se lance dans le grand bain de la mobilité douce sans crainte. Vivement la fin d'année !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.