Aire d'autoroute : Pourquoi une telle augmentation des prix ?

Aire d'autoroute : Pourquoi une telle augmentation des prix ?©Shutterstock, Media365

, publié le 21 août

Alors que les automobilistes sont encore nombreux sur les routes en cette période estivale, les aires d'autoroute continuent d'observer une forte fréquentation. Entre le carburant et la restauration, les usagers de la route font face à une hausse impressionnante des prix. Un budget à gérer et des efforts à faire, alors que les vacances ne sont pas finies...



L'inflation n'épargne personne, pas même les aires d'autoroute. Les automobilistes sont les premiers concernés en cette période estivale. Le résultat est sans appel : les prix sur les aires ont quasiment doublé ! Pour les usagers de la route, les arrêts sont nécessaires. Il est conseillé d'effectuer une pause de 15 minutes minimum toutes les deux heures, surtout lorsque les trajets sont longs. Qui dit arrêt, dit consommation sur place ! Première étape : le carburant. Faire un plein demande un budget conséquent puisque les prix atteignent quasiment les 2 € le litre pour le SP95/98 et sont autour des 1,85 €/L pour le diesel. Un nombre, à trois chiffres, est de plus en plus fréquent au moment de payer la transaction.

L'alimentation au plus haut !

Une fois le plein effectué, direction les services de restauration. Pour ceux qui n'auraient pas préparé à l'avance de quoi se sustenter, il y a les classiques : sandwich triangle, café, gâteaux et boissons sucrées. Mais là aussi, les prix sont exorbitants. Prenons un exemple concret, observé sur certaines aires. Comptez 5,60 € pour un sandwich sur une aire d'autoroute, alors qu'il sera à 2,22 € dans les grandes enseignes de distribution. Les paquets de gâteaux passent de 1,36 € à 3,70 € sur une aire de repos. Un budget à surveiller surtout lorsque vous voyagez en famille. Mais pourquoi des prix aussi élevés ?

Entretien et redevance

Les sociétés d'autoroute expliquent cette hausse des prix par l'entretien des aires, ouvertes 24h/24 et 7 jours/7. En effet, l'approvisionnement des marchandises engendre des coûts supérieurs aux grandes enseignes, qui possèdent de plus grandes superficies permettant un stockage plus important. Les aires de service doivent également respecter un cahier des charges, mis en place par l'État. L'accès gratuit aux sanitaires ainsi que l'installation de tables pour accueillir les automobilistes en font partie. Des contraintes logistiques, qui obligent les usagers à resserrer leur budget. Mais pour certains, cela ne les empêchera pas de profiter des vacances et d'un repos bien mérité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.