Volvo EX30

Chargement en cours
1/7
© Volvo

, publié le 11 novembre

Plus petit modèle Volvo, l'EX30 entend bouleverser le marché électrique par sa polyvalence, son faible appétit et son prix, surtout. De quoi promettre, sur le papier, un carton commercial...



Nous avons enfin pu essayer cette Volvo qui, sur papier, promettait déjà d'êtreun véritable carton commercial grâce aux choix techniques mais surtout à son prix d'attaque, inférieur à 40 000 €. Ce prix très agressif s'explique par deux raisons principales. Pour commencer, à l'origine, l'EX30 devait être produite uniquement en Chine, en utilisant les mêmes composants techniques que la famille chinoise Geely à laquelle Volvo appartient. Ce sera bien le cas. Mais comme l'Europe prend enfin des dispositions contre l'ogre chinois en matière de voitures électriques, Volvo a récemment décidé que l'EX30 sera également assemblée en Europe, en Belgique, à Gand. Ensuite, la réduction de pièces et l'utilisation massive de matériaux recyclés à bord permet aussi d'afficher un rapport prix/performance canon.

Un environnement tout tactile

À bord, l'utilisation de matériaux recyclés donne une ambiance particulière sans être désagréable. Ce qui est plus dérangeant, c'est l'absence de boutons et de tableau de bord. Tout est placé sur un écran tactile central de 12,3'' par lequel il faut même passer pour... régler ses rétroviseurs extérieurs ! La vitesse et le rapport engagé apparaissent également sur cet écran, tout en haut. Bref, Volvo a pris le pari de faire comme Tesla : tout tactile derrière un seul écran, ce qui rallonge le nombre d'opérations à effectuer pour certains réglages, notamment ceux liés aux nombreuses aides à la conduite (de série !). Heureusement, le système multimédia est signé Google, ce qui le rend assez intuitif.

Standard ou Extended Range

Deux versions sont proposées. À partir de 37 500 €, le moteur qui anime les roues arrière développe 272 chevaux, une puissance plus que suffisante pour emmener une petite famille avec une autonomie théorique de 344 km. Ajoutez une plus grosse batterie qui passe de 49 à 64 kWh et l'autonomie grimpe à 475 km (41 700 €), ce qui devient confortable.

Dynamique, et économe

Quelle que soit la version, cette EX30 offre le comportement qu'on attend d'une Volvo. Un comportement sain et confortable. Ses dessous « chinois » se montrent fort peu gourmands en énergie. Son format de 4,23 m de long - équivalent à un Renault Captur - lui permet d'être à l'aise en ville. Car, oui, il s'agit du plus petit SUV Volvo jamais produit ! Et dans le segment premium, il n'y a pas de vraie concurrence actuellement. Les concurrentes directes sont moins performantes et, dans un segment inférieur. Alors, après essai, on ne peut que confirmer que le carton commercial est quasiment assuré...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.