Green auto

Voiture électrique : Une baisse significative de l'autonomie sur autoroute ?

Qui dit voiture électrique, dit batterie et autonomie. Sur autoroute, l'autonomie diminue à grande vitesse. Le voyant des kilomètres défile plus vite que les kilomètres... À moins d'adopter les bons réflexes.

Véhicule électrique, hybride ou même thermique, la question de l'autonomie reste la même. Constater le déchargement de sa batterie ou voir sa jauge descendre jusqu'à l'allumage du voyant orange peut vite inquiéter les conducteurs. Mais sur autoroute, la différence est plus significative pour les véhicules électriques.

L'aérodynamisme

Sur autoroute, les limitations de vitesse changent. À 130 km/h, l'autonomie de votre véhicule sera mise à mal. Dans un premier temps, l'évidence de la vitesse. Plus on accélère, plus l'autonomie baisse. Tout cela est en réalité une question d'aérodynamisme. À grande vitesse, la pénétration dans l'air se fait plus difficilement. C'est pourquoi la perte d'autonomie varie selon la vitesse à laquelle vous roulez. On estime qu'à 100 km/h, une perte de 10 % est constatée alors qu'à 130 km/h, vous consommez jusqu'à 25 % de plus. La solution est pourtant simple pour éviter une baisse significative : changer ses habitudes.

Conduite raisonnable

Si vous utilisez les routes à grande vitesse, ce n'est évidemment pas pour rouler comme sur les routes départementales ou en zone urbaine. Cela ne veut pas dire qu'il faut rouler à 150 km/h non plus. Tout d'abord, car la loi punit les excès de vitesse. Un retrait de deux points est prévu pour une vitesse supérieure, mais comprise entre 20 et 30 km/h et jusqu'à six points avec une peine de prison pour un excès égal ou supérieur à 50 km/h. Et puis rouler vite est également dangereux pour vous comme pour les autres automobilistes. Plusieurs réflexes sont alors possibles. Abaisser sa vitesse à 110 ou 120 km par exemple et anticiper les freinages et les ralentissements permet de soulager votre batterie. L'énergie est votre amie, alors économisez-la !

Des bornes en évolution

Adopter une conduite raisonnable, c'est également diminuer le nombre de passages à une borne de recharge. Malgré les promesses du Gouvernement avec un objectif de 400 000 points de recharge d'ici 2030, le temps d'attente et le manque de disponibilité aux bornes peuvent être des freins. Rassurez-vous, les choses évoluent positivement. À vous désormais d'adopter les bons réflexes sur autoroute... comme en ville d'ailleurs !

publié le 3 juin à 06h00, Thibaut Simon, Media365

Liens commerciaux