Voiture électrique pour 100 euros par mois : les réservations pour l'automne 2023

Voiture électrique pour 100 euros par mois : les réservations pour l'automne 2023©Shutterstock, Media365
A lire aussi

, publié le 1 mars

Elisabeth Borne a confirmé qu'il sera possible prochainement de réserver des voitures électriques pour 100 euros par mois. Une offre qui ne s'adresse pas à tous les Français et qui comporte quelques zones d'ombre.



Le Gouvernement l'avait annoncé l'année dernière et on en sait un peu plus sur le leasing social, qui doit inciter au passage à la voiture électrique. À l'automne 2023, les personnes éligibles à la réservation d'un véhicule électrique pour 100 euros par mois pourront le faire avec une livraison prévue en 2024. Mais qu'est-ce qu'un leasing social ?

Le leasing social doit être une solution alternative à l'achat direct d'un véhicule sous certaines conditions de revenus. L'objectif est de faciliter la transition énergétique pour des ménages qui n'ont pas les moyens de le faire. C'est pourquoi l'offre de 100 € par mois est abordable, quand on sait que la location d'un véhicule électrique est supérieur à ce prix.

L'objectif est donc de rendre les voitures propres plus accessibles, comme l'a expliqué la Première ministre : « C'est le sens des primes à la conversion que nous avons prolongées, ou de l'augmentation du bonus écologique ».

En effet, le bonus écologique peut atteindre 7 000 € et peut se cumuler à la prime à la conversion de 4 000 € pour l'achat d'un véhicule thermique neuf ou d'occasion, allant jusqu'à 6 000 € pour l'achat d'une voiture électrique ou à hydrogène. Ces mesures vont dans le sens de l'arrêt en 2035 de la vente de voitures thermiques.

Une location à 100 € pour qui ?

Si l'offre paraît intéressante, il faut préciser quelques points. Tout d'abord, cette réservation ne s'adresse pas à tout le monde. Le Gouvernement a insisté sur le fait que seules les professions dont la voiture est l'outil de travail et les personnes à faibles revenus sont concernées. Les infirmières libérales étaient notamment prises comme exemple.

D'autre part, le financement du projet n'est pas encore établi à 100 %. Si l'objectif de proposer 100 000 véhicules électriques en leasing par an, le prix des véhicules électriques reste élevé. Par exemple, pour louer une Dacia Spring sur 49 mois, comptez 139 € par mois avec un plus un premier apport de 2 500 € (bonus écologique compris).

Le Made in France

Un autre problème dans le financement du projet de leasing est celui de la fabrication française. Proposer des véhicules propres, oui, mais à quelles conditions ? Car le Gouvernement veut également proposer un parc automobile avec des voitures fabriquées en Europe et plus particulièrement dans l'Hexagone. Mais le prix rentre dans le débat. Par exemple, une Renault Zoé fabriquée sur le territoire français coûte 263 € par mois. On commence à être loin des 100€ de départ !

Actuellement, c'est la Renault 5, fabriquée à Maubeuge (Nord), qui pourrait être une solution en réunissant ces critères. Son tarif est d'ailleurs estimé à 25 000 €. Problème, la production de cette voiture interviendra fin 2024...

Rendez-vous dans quelques mois pour savoir si le parc automobile sera prêt à proposer des véhicules électriques en nombre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.